Attention au fer dans l’eau d’abreuvement!

Le fer est présent dans toutes les sources d’eau du monde. C’est aussi un ingrédient central de la formation de biofilm dans les équipements, qui peut affecter l’odeur et le goût de l’eau d’abreuvement. Avec le temps, le biofilm se développe de plus en plus et bouche les conduits. Pour la volaille, il peut boucher les tétines d’abreuvement et même les faire couler. Il en résulte une litière mouillée.

La première chose à faire, soutient l’équipe technique de Ziggity, est de bien connaître son puits. Des analyses régulières de l’eau de puits devraient être effectuées. Un traitement-choc au chlore peut venir à bout des bactéries du fer de l’eau de puits. Par la suite, un bon système de filtration peut aider.

Le système d’abreuvement doit aussi être traité. L’acide a l’avantage de décoller le biofilm en plus de tuer les bactéries du fer. Le chlore tue les bactéries, mais ne décolle pas le biofilm, en plus de produire un goût désagréable pour l’oiseau. Par la suite, un changement d’eau devrait être effectué tous les jours ou au moins une fois par semaine.

Source : World Poultry

à propos de l'auteur

Agronome et journaliste

Marie-Josée Parent

Marie-Josée Parent couvre les productions laitière, bovine, avicole et porcine au Bulletin des agriculteurs.

Commentaires