Beaucoup plus de maïs en 2013!

Les producteurs québécois prévoient ensemencer une superficie record de 445 000 hectares de maïs-grain en 2013. Cela représenterait une augmentation de 15,8 % par rapport à 2012.

Ces données sont issues de l’Enquête sur les fermes de mars 2013, réalisée par Statistique Canada. Les agriculteurs ont été interrogés entre le 25 mars et le 3 avril. Leurs intentions de semis peuvent avoir changé depuis, ou pourraient changer en cours de route.

Au Québec, les producteurs du sud de la province terminent actuellement leurs semis de céréales de printemps. Cette année, le mois d’avril ne s’est pas prêté à des semis de maïs très hâtifs. Jeudi, des producteurs de la Montérégie préparaient leur sol.

En Ontario, les agriculteurs prévoient ensemencer 930 000 hectares de maïs-grain, en hausse de 2,0 % par rapport à 2012. Cette superficie dépasserait le précédent sommet de 890 000 hectares atteint en 2012.

Soya
Les agriculteurs canadiens prévoient ensemencer une superficie record de soya de 1,74 million d’hectares en 2013, en hausse de 3,4 % par rapport à 2012.

Cette hausse est principalement attribuable au Manitoba, où les agriculteurs prévoient ensemencer une superficie record de 445 000 hectares de soya en 2013.

Par contre, de légères diminutions sont prévues en Ontario et au Québec. Les agriculteurs de l’Ontario prévoient ensemencer 1 million d’hectares de soya en 2013, en baisse de 4,8 % par rapport à la superficie record de 2012. Parallèlement, les agriculteurs du Québec prévoient ensemencer 3,6 % moins d’hectares de soya, la superficie passant à 270 000 hectares.

Blé
À l’échelle nationale, la superficie de blé de printemps pourrait s’accroître de 14,4 %, soit de 2,4 millions d’acres, pour atteindre 19,4 millions d’acres en 2013. Parallèlement, la superficie de blé dur devrait augmenter pour une troisième année consécutive, passant de 4,7 millions d’acres en 2012 à 5,1 millions d’acres en 2013.

En Saskatchewan, les intentions indiquent que la superficie s’élèvera à 9,9 millions d’acres de blé de printemps, en hausse de 17,0 % ou de 1,4 million d’acres. La superficie de blé dur en Saskatchewan devrait augmenter de 7,8 % pour atteindre 4,4 millions d’acres en 2013.

En Alberta, la superficie ensemencée en blé de printemps pourrait atteindre 6,4 millions d’acres, soit 10,5 % de plus que celle ensemencée en 2012. Au Manitoba, les agriculteurs prévoient ensemencer 2,8 millions d’acres de blé de printemps, en hausse de 14,9 % par rapport à 2012.

Canola
D’après les premières indications, les agriculteurs canadiens pourraient ensemencer 19,1 millions d’acres en canola, soit 11,1 % de moins qu’en 2012. Il s’agirait de la première diminution de la superficie de canola à l’échelle nationale depuis 2006.

Ce recul est principalement attribuable à la Saskatchewan, où les agriculteurs prévoient une réduction de 10,9 % de la superficie de canola, qui devrait s’établir à 10,0 millions d’acres. On prévoit également que la superficie de canola diminuera dans toutes les autres provinces. Celle de l’Alberta pourrait diminuer de 8,6 % pour atteindre 5,9 millions d’acres, et celle du Manitoba, de 15,8 % pour se stabiliser à 3,0 millions d’acres.

Source : Le Quotidien de Statistique Canada

 

à propos de l'auteur

Articles récents de André Dumont

Commentaires