Bruxelles autorise la France à retirer du marché 20% de sa production de vins de table

France, 8 février 2002 – La Commission européenne a autorisé la France à distiller 4 millions d’hectolitres de vin après décision du comité de gestion. Ce feu vert de Bruxelles permettra d’assainir le marché viticole français des vins de table et d’éliminer les excédents qui pèsent sur les prix dans la région du Languedoc-Roussillon en particulier. Il sera ainsi possible de retirer près de 20% de la production nationale de vin de table. Le Conseil des ministres européens de l’Agriculture du 18 février devra statuer à l’unanimité sur l’autorisation de verser l’aide nationale à la distillation qui doit porter le prix d’achat de ces vins de 1,90 euro/degré hectolitre à 2,74 euros/degré hectolitre. Le coût de cette mesure sera de 118 millions d’euros, dont 36 à la charge du budget national.

Source : Les Échos

Commentaires