Certains pays d’Asie interdisent la volaille canadienne

Singapour, 20 février 2004 – Singapour a emboîté le pas au Japon et à la Corée du Sud en annonçant une interdiction temporaire sur les importations de volailles canadiennes après la découverte d’un cas de grippe aviaire dans une ferme de Colombie-Britannique.

L’Agence canadienne d’inspection des aliments a indiqué qu’elle poursuivait ses tests mais que la souche détectée, de type H7, était la même que celle découverte au Delaware récemment.

Cette souche ne représente toutefois pas un danger pour l’être humain, au contraire de la souche asiatique qui a causé la mort de plus de 20 personnes au Vietnam et en Thaïlande.

Les autorités singapouriennes ont indiqué que le pays avait importé 179,5 tonnes de volaille canadienne en 2003, soit 0,08% de sa consommation totale.

Tokyo avait annoncé ses mesures un peu plus tôt, le ministère japonais de l’Agriculture précisant que sa suspension concerne les volailles vivantes ainsi que les produits aviaires.

Les importations de volailles vivantes du Canada ont représenté 43 tonnes pour l’exercice annuel s’achevant en mars 2003, soit uniquement 0,01% du total des importations de volailles pour cette année au Japon, a indiqué le ministère.

Source : Reuters

Site(s) extérieur(s) cité(s) dans cet article :

Agence canadienne d’inspection des aliments (ACIA)
http://www.cfia-acia.agr.ca/

Commentaires