Comment reconnaître une carence en manganèse dans le soya

Les symptômes d’une carence en manganèse dans le soya sont bien précis : alors que les rainures de la feuille demeurent vertes, une chlorose se produit sur le reste de la surface, qui passe du vert pâle au jaune, même au blanc dans les pires cas. Ces symptômes sont souvent plus présents sur les feuilles les plus jeunes (haut du plant). Dans certains cas, la carence s’atténuera avec le développement du système racinaire.

Les carences en manganèse se manifestent avec plus d’intensité dans certaines régions du Québec. Elles varient aussi à l’intérieur d’un même champ. En général, le manganèse est présent dans le sol, mais il n’est pas toujours disponible pour la plante. Sa disponibilité dépendrait du pH, ainsi que du tassement du sol. Parfois, on ne note aucune déficience là où circulent les pneus de la machinerie.

Selon le ministère de l’Agriculture de l’Alimentation et des Affaires Rurales de l’Ontario (MAARO), l’épandage de manganèse sur le sol n’est pas recommandé, quelle qu’en soit la source, car de grandes quantités seraient nécessaires.

En général, le soya réagit bien à un apport de manganèse dans les parties du champ où la carence est évidente. Sur des cultures de soya qui ne manifestent aucun symptôme de carence, l’application de manganèse ne présente aucun avantage.

à propos de l'auteur

La référence en nouvelles technologies agricoles au Québec.

Le Bulletin des agriculteurs

Fondé en 1918, Le Bulletin des agriculteurs traite des tendances, des innovations et des dernières avancées en matière de cultures, d’élevages et de machinisme agricole dans le but de faire prospérer les entreprises agricoles d’ici.  

Articles récents de Le Bulletin des agriculteurs

Commentaires