Concours de rendement

DuPont Pioneer est de retour pour une troisième année au Québec avec son Concours de rendement. L’entreprise s’attend à une participation record, au-delà des 547 inscriptions de l’an dernier.

Lancé lundi (13 mai), le concours s’adresse à tous les producteurs qui sèment du maïs de marque Pioneer. Il suffit de s’informer auprès de son représentant pour s’inscrire, avant le 31 août.

L’an dernier, les bonnes conditions climatiques, conjuguées à des pratiques innovatrices, avaient mené plusieurs participants à dépasser leurs records personnels. Le rendement le plus élevé obtenu dans le cadre du concours a été de 17,4 Tm/ha. Il s’agissait d’une parcelle irriguée, en Montérégie Ouest.

Cette année, le maïs a pu être semé tôt, dans de bonnes conditions de champ. Quelques averses sont venues mettre fin à deux semaines de temps sec, de sorte que tout va pour le mieux dans la culture du maïs. Si le soleil et la chaleur se mettent de la partie cet été, d’autres records de rendement pourraient être battus.

Les participants doivent ensemencer un minimum de 12 unités d’un hybride de Pioneer, avec à ses côtés un témoin d’un autre hybride Pioneer.

Les cinq catégories sont :
2500 UTM et moins
2550 à 2650 UTM
2600 à 2750 UTM
2800 à 2850 UTM
2900 UTM et plus

L’objectif du concours est d’encourager les producteurs à innover avec leurs pratiques agronomiques. La superficie de la parcelle étant petite, le coût des intrants devient secondaire. Une fois la saison terminée, les producteurs sont invités à échanger sur leurs pratiques, entre eux et avec les agronomes de Pioneer.

 

à propos de l'auteur

Articles récents de André Dumont

Commentaires