Concours pour trouver le nom d’une nouvelle variété de pomme

Ottawa (Ontario), 8 septembre 2003 – À peu près tout le monde aime croquer dans une pomme fraîche et savoureuse. Maintenant, les passionnés de la pomme ont la chance d’en nommer une.

Tous les Canadiens, d’un océan à l’autre, sont invités à participer à un concours dont l’objectif est de nommer une nouvelle variété de pomme mise au point par la Dre Sheryl Hampson, au centre de recherche d’Agriculture et Agroalimentaire Canada situé à Summerland en Colombie-Britannique.

« Par leurs impôts, les Canadiens ont investi dans la mise au point de cette pomme. Je les invite tous à profiter des bienfaits de la recherche agricole en proposant un nom pour cette pomme », a annoncé la Dre Hampson.

Liée par un contrat avec AAC, la Okanagan Plant Improvement Company ltée. (PICO) contribuera à la mise en marché des rhizomes de cette pomme au Canada et autour du monde. PICO approvisionnera les producteurs commerciaux et le pommier sera disponible au public par le biais des pépinières locales autorisées par PICO.

Cette pomme jaune, de taille moyenne, a une pelure mince et brillante. Sa chair extrêmement juteuse et croquante est sucrée – des qualités recherchées par les consommateurs et les producteurs.

Il s’agit d’un fruit savoureux polyvalent qui se consomme de préférence frais, en collation ou en salade, mais qui peut également être utilisé en cuisine. Entreposé convenablement au réfrigérateur, il conserve ses qualités pendant longtemps.

Le pommier est facile à gérer dans les nouvelles pommeraies à densité élevée. Chaque année, sa production de fruits est appréciable et sa résistance aux maladies se compare à celle des autres cultivars commerciaux.

Le prix du concours sera un voyage aller-retour à Kelowna en Colombie-Britannique pour l’annonce officielle du nouveau nom qui aura lieu le 2 octobre 2003 au British Columbia Orchard Museum. Une plaque commémorative sera présentée au gagnant.

« Les pommes supérieures ne poussent pas comme cela dans les arbres. Beaucoup de temps et de l’expérience sont nécessaires pour produire ses croisements et pour choisir le meilleur fruit, a affirmé Dr Hampson. L’amélioration des plantes est un art et une science qui offre une carrière enrichissante pour les hommes et les femmes. » Les renseignements sur le concours ainsi que les règlements et le formulaire de participation électronique sont disponibles à l’adresse www.agr.gc.ca/malus ou au numéro 1 (613) 759-1000. Les formulaires peuvent également être envoyés au concours Nommez la pomme, Centre de recherche d’Agriculture et Agroalimentaire Canada, autoroute 97, Summerland (C.-B.) V0H 1Z0.

Le concours prend fin le 21 septembre 2003 à minuit.

Site(s) extérieur(s) cité(s) dans cet article :

Agriculture Canada
http://Aceis.AGR.CA/

Commentaires