Consommation des aliments en 2006

Ottawa (Ontario), 28 mai 2007 – Selon l’instantané de 2006 des aliments offerts pour la consommation, les Canadiens consomment davantage de produits céréaliers, de yogourt, de porc, de boeuf et de volaille par habitant.

Par ailleurs, ils préfèrent que leur alimentation contienne moins de lait et de sucre et moins d’huiles, de matières grasses et de légumes. La quantité d’autres produits clés offerts pour la consommation, notamment les oeufs, le poisson, le fromage et les fruits frais, est demeurée stable en général.

Ces estimations sur la disponibilité des aliments ont été ajustées pour tenir compte des pertes survenant dans les foyers, les restaurants et les établissements à la suite de la cuisson, de l’entreposage et du gaspillage des aliments. Ces estimations sont également désignées par le terme «aliments apparemment consommés».

Les céréales totales offertes à partir de l’approvisionnement alimentaire, rajustées en tenant compte des facteurs de perte, ont atteint un sommet sans précédent de 61,0 kilogrammes (kg) par personne en 2006, en hausse par rapport aux 60,3 kg enregistrés en 2005. Ces produits à base de céréales comprennent les pâtes alimentaires, les produits de boulangerie et les collations à base de céréales.

La quantité de boeuf offerte pour la consommation a grimpé pour passer de 13,6 kg par personne à 13,9 kg. Il y a certes eu une légère fluctuation, mais la quantité de boeuf offerte à partir de l’approvisionnement alimentaire a été plus stable, après avoir affiché une tendance à la baisse du milieu des années 1970 au début des années 1990.

La quantité de porc offerte a augmenté légèrement, passant de 9,5 kg à 9,7 kg, après avoir connu un recul de 13,5 % en 2005.

Au Canada, le porc subit la concurrence des secteurs du boeuf et de la volaille. Les Canadiens exportent davantage de porc qu’ils en consomment, en raison de la forte demande extérieure et des taux de change favorables. Les exportations de viande de porc sont supérieures de 44 % à la quantité totale offerte pour la consommation au Canada.

La consommation de volaille, qui a augmenté au fil du temps, est lentement passée de 13,3 kg par personne en 2005 à 13,4 kg en 2006.

Par ailleurs, le yogourt continue de gagner en popularité. Chaque Canadien en a mangé en moyenne 4,9 litres en 2006, en hausse par rapport aux 4,8 litres enregistrés en 2005 et aux 2,2 litres notés 10 ans plus tôt. La consommation de lait a continué sa tendance à la baisse à long terme, ayant reculé pour passer de 59,1 litres en 2005 à 58,7 litres en 2006.

Apparemment, le sucrier a été beaucoup moins utilisé. Les données indiquent que la disponibilité de sucre raffiné a baissé pour passer de 23,3 kg par personne en 2005 à 22,3 kg en 2006, en baisse de 4,0 %.

En moyenne, la quantité de légumes frais offerts pour la consommation (à l’exclusion des pommes de terre) a reculé pour se situer à 37,8 kg par personne en 2006 par rapport aux 38,8 kg enregistrés en 2005. Malgré cela, la quantité de légumes frais actuellement offerte pour la consommation est plus de 50 % plus élevée qu’elle ne l’était en 1970.

La quantité d’huiles et de matières grasses offertes pour la consommation, notamment le beurre, la margarine et les huiles à salade et à cuisson, a nettement baissé (-13,2 %) par rapport au sommet atteint en 1998. En 2006, les Canadiens ont utilisé 18,6 kg d’huiles et de matières grasses par personne, comparativement aux 19,3 kg utilisés en 2005 et aux 21,4 kg utilisés en 1998.

La quantité de fruits frais est demeurée pratiquement inchangée par rapport à 2005, s’étant établie à 37,6 kg par personne. Les pommes constituent la seule exception, car leur disponibilité est tombée pour passer de 7,2 kg en 2005 à 6,8 kg en 2006.

Le numéro de 2006 de la publication Statistiques sur les aliments, vol. 6, no 1 (21-020-XWF, gratuite), est maintenant accessible à partir du module Publications de notre site Web. Choisissez Publications Internet gratuites, puis Agriculture.

Le CD-ROM des Statistiques sur les aliments au Canada (23F0001XCB, 81 $) paraîtra bientôt. Il s’agit d’un système facile à utiliser qui donne accès à un large éventail de données, de rapports et d’articles préformatés sur les aliments et l’industrie alimentaire. La même application peut être téléchargée gratuitement.

Il sera possible de télécharger les Statistiques sur les aliments au Canada (23F0001XBB, gratuit) directement à partir de notre site Web à la fin de juin.

Site(s) extérieur(s) cité(s) dans cet article :

Statistiques Canada
http://www.statcan.ca/

Commentaires