Découverte d’un deuxième cas de vache folle au Japon

Tokyo (Japon), 21 novembre 2001 – Les autorités japonaises ont annoncé qu’un deuxième cas de vache folle avait été enregistré dans le nord de l’archipel. Des tests préliminaires réalisés lors d’une inspection de routine d’un cheptel de 728 têtes avaient révélé que deux vaches laitières de Hokkaido avaient contracté la maladie de la vache folle.

Au terme d’une deuxième série de tests, seule une vache laitière a été testée positive à l’encéphalopathie spongiforme bovine (ESB), a expliqué Hideki Arai, un porte-parole de l’agence pour la Pêche, la Forêt et l’Agriculture, ajoutant que la carcasse de l’animal contaminé sera incinéré après les tests.

Un porte-parole du ministère de la Santé japonais a toutefois indiqué sous couvert de l’anonymat que des experts étaient consultés pour établir un deuxième diagnostic.

Le premier cas nippon de la maladie de la vache folle a été découvert en septembre dernier, l’animal ayant été abattu un mois plus tôt.

Début septembre, la consommation de viande au Japon avait baissé dans une fourchette entre 5 et 20%, plus de 1700 cantines d’établissements scolaires ayant notamment cessé de servir du boeuf.

Commentaires