Des apiculteurs et hydroméliers de la région des Laurentides sont honorés

Sainte-Adèle, le 1er mai 2000 – Le 12 avril dernier, deux artisans de la région des Laurentides, monsieur Claude Desrochers et madame Marie-Claude Dupuis de la Ferme apicole Desrochers D inc., située à Ferme-Neuve, ont reçu le prix Renaud-Cyr lors d’une soirée tenue au restaurant Le Parlementaire de l’Assemblée nationale, à Québec. Ce prix leur a été décerné pour souligner leur apport exceptionnel au développement de produits régionaux et leur contribution à la cuisine du Québec.







Ces artisans ont su mettre en valeur leur région en tirant profit d’un site naturel protégé et ont présenté des produits qui ont séduit les chefs, entre autres, un miel pur et parfumé, qui peut aussi être transformé en hydromel capiteux.


Ces artisans ont su mettre en valeur leur région en tirant profit d’un site naturel protégé et ont présenté des produits qui ont séduit les chefs, entre autres, un miel pur et parfumé, qui peut aussi être transformé en hydromel capiteux. Parmi les produits qui distinguent la Ferme apicole Desrochers D inc., on remarque un miel de trèfle et menthe des champs et un hydromel liquoreux, « La Cuvée du Diable », que les cuisiniers et les pâtissiers intègrent à leurs préparations.

Apiculteur de formation, monsieur Desrochers est devenu hydromélier en 1989, en même temps que madame Dupuis. Ils transforment maintenant la production de 200 ruches en miel et en hydromel. Leurs enfants poursuivent tous deux leur passion. Leur fils Anicet vient de terminer son cours de technicien apicole et se joindra à l’entreprise pour développer les sous-produits du miel. Quant à leur fille Naline, elle se prépare à assurer le lien avec le secteur de la restauration, une avenue importante pour l’entreprise familiale.

Le prix Renaud-Cyr est une distinction unique, créée à la mémoire de ce chef cuisinier de la région de Montmagny, qui vise à reconnaître les professionnels et professionnelles de l’agroalimentaire et de la cuisine québécoise. La philosophie de monsieur Cyr consistait à privilégier le partenariat entre les artisans et les chefs afin d’accroître l’utilisation des produits régionaux québécois et ainsi favoriser le développement de la culture culinaire québécoise. Renaud Cyr accordait également une grande considération aux jeunes de la relève et cherchait à faciliter leur intégration dans le milieu de l’agroalimentaire et de la cuisine québécoise.

Site(s) extérieur(s) cité(s) dans cet article :

Ministère de l’agriculture des pêcheries et de l’alimentation du Québec (MAPAQ)

http://www.agr.gouv.qc.ca/

Commentaires