Estimation de la production des principales cultures en novembre 2004

Ottawa (Ontario), 8 décembre 2004 – Les agriculteurs canadiens ont connu cette année des hauts et des bas. La saison avait bien commencé, avec des conditions favorables et des précipitations dont on avait bien besoin, mais une série de gels au milieu de la saison, des températures plus froides qu’à l’habitude et de piètres conditions de récolte dans l’Ouest se sont combinées pour créer des problèmes pour la récolte de 2004.

Cette enquête est la troisième et dernière enquête sur la production des grandes cultures pour 2004. Les agriculteurs de l’Ouest canadien ont fait état d’une augmentation globale des rendements comparativement à ce qu’ils avaient déjà indiqué, mais ont fait face à une qualité inférieure à la moyenne et, dans certains cas, à une teneur en eau plus élevée que la normale, exigeant un séchage. Certains agriculteurs des régions situées plus au nord n’ont pu terminer leur récolte en raison de la neige et des intempéries.

Après un printemps froid et humide, les conditions de croissance se sont améliorées en Ontario et au Québec au moment où la saison touchait à sa fin, de sorte que les estimations des rendements étaient bonnes et qu’un rendement record était même prévu pour le maïs.

La production totale de blé a bondi
La production totale de blé a augmenté de 14 % dans les Prairies, s’étant établie à 23,9 millions de tonnes, soit 2,9 millions de tonnes de plus qu’en 2003. La production moyenne décennale récente est de 22,4 millions de tonnes. Le rendement moyen signalé a été de 38 boisseaux à l’acre, en hausse par rapport à 32 boisseaux à l’acre en 2003. La qualité est un problème important cette année et plus de la moitié de la récolte ne se classera pas dans les catégories 1 ou 2.

La production de blé de printemps a grimpé de 13 % pour atteindre 18,0 millions de tonnes cette année, en raison d’une augmentation du rendement à un nouveau sommet de 38 boisseaux à l’acre. Cette production est tout juste un peu supérieure d’un demi-boisseau à l’acre au sommet antérieur, atteint en 1999. La production moyenne décennale est de 17,5 millions de tonnes. Les agriculteurs des trois provinces des Prairies ont fait état de hausses du rendement et de nouveaux sommets ont été atteints au Manitoba et en Alberta. La superficie récoltée a diminué au Manitoba et en Saskatchewan par suite du gel et des conditions d’humidité du sol. Le Manitoba est la seule province ayant enregistré une baisse de la production (-10 %), cette dernière ayant atteint 3,3 millions de tonnes.

La production de blé dur s’est accrue de 16 % cette année, ayant atteint 5,0 millions de tonnes, conséquence d’un accroissement du rendement, qui est passé de 26 boisseaux à l’acre à 35 boisseaux à l’acre. La production totale est bien supérieure à la moyenne décennale de 4,6 millions de tonnes. En Saskatchewan, où la plus grande partie du blé dur canadien est cultivée, la production a augmenté de 735 000 tonnes et totalisé 3,9 millions de tonnes par suite d’une augmentation du rendement, qui est passé de 24 à 33 boisseaux à l’acre. Par ailleurs, la production de l’Alberta a légèrement fléchi pour s’établir à 1,0 million de tonnes, ce qui correspond à 27 000 tonnes de moins qu’en 2003.

La production d’orge grimpe
La production d’orge s’est accrue de 7 % et a atteint 13,2 millions de tonnes en raison d’une forte hausse du rendement. Il s’agit de la deuxième augmentation annuelle consécutive de la production d’orge au Canada. La moyenne décennale est de 12,4 millions de tonnes.

Les agriculteurs ont indiqué un accroissement de la production d’orge en Alberta et en Saskatchewan et une légère diminution au Manitoba. En Saskatchewan, la production a augmenté de 653 000 tonnes pour se situer à 5,0 millions de tonnes, et en Alberta, la production a crû de 305 000 tonnes pour s’établir à 5,8 millions de tonnes.

Forte production de canola
Les agriculteurs des Prairies ont indiqué que la production de canola s’est accrue de 14 %. Se situant à 7,6 millions de tonnes, elle est bien supérieure à la moyenne décennale de 6,4 millions de tonnes.

Les agriculteurs des trois provinces des Prairies ont fait état d’augmentations de la production, l’Alberta étant arrivée en tête avec une production de 2,9 millions de tonnes de canola (+32 %) attribuable à de fortes augmentations du rendement et de la superficie récoltée. La moyenne décennale en Alberta est de 2,1 millions de tonnes.

La production de canola en Saskatchewan a augmenté de 8 % pour atteindre 2,9 millions de tonnes, par suite d’augmentations du rendement et de la superficie récoltée. La production du Manitoba s’est établie à 1,8 million de tonnes, en hausse de moins de 1 % par rapport à 2003.

La production de pois de grande culture établit un nouveau sommet
Un accroissement de 1,2 million d’acres de la superficie ensemencée en pois de grande culture et de meilleurs rendements ont produit la deuxième augmentation annuelle consécutive de la production, qui a atteint 3,3 millions de tonnes et éclipsé le sommet de 2,9 millions de tonnes de 2000. Dans l’ensemble, les rendements ont été supérieurs d’environ 12 boisseaux à l’acre aux rendements de 2003 et de 7 boisseaux à l’acre à la moyenne décennale. Dans de nombreuses régions, les plants étaient très en avance avant les gels de la fin de l’été et les précipitations ont en général été adéquates dans les régions productrices de pois.

Chacune des trois provinces a fait état d’une augmentation de la production, l’Alberta ayant atteint un nouveau sommet de 698 000 tonnes qui surclasse celui de 2000. La production du Manitoba a augmenté de 16 % pour se situer à 160 000 tonnes, tandis que la Saskatchewan a récolté 2,5 millions de tonnes, ce qui constitue un nouveau sommet.

La plus faible production de lin depuis 1992
La production de lin a chuté pour se situer à 517 000 tonnes, en baisse de 31 % par rapport aux 754 000 tonnes produites en 2003. La production décennale moyenne est de 876 000 tonnes. Bien que les superficies ensemencées soient demeurées au même niveau qu’en 2003, les rendements ont diminué de 5 % et on estime que 500 000 acres n’ont pas été récoltées, en raison à la fois de la maturité tardive des plants et des mauvaises conditions de récolte. Des agriculteurs tenteront peut-être de récolter une partie du lin au printemps.

Les deux principales provinces productrices de lin, le Manitoba et la Saskatchewan, ont toutes deux fait état d’une diminution de la production.

Excellents résultats pour les lentilles, les graines de l’alpiste des Canaries et la moutarde
Les agriculteurs des Prairies ont fait état de fortes augmentations dans certaines cultures spécialisées cette année. La production de lentilles et de graines de l’alpiste des Canaries, en hausse respectivement de 85 % et de 33 %, a atteint des niveaux records cette année. Les améliorations du rendement et la superficie record récoltée se sont combinées pour produire ces excellents résultats. La production de graines de moutarde a augmenté de 35 %, en raison d’une hausse du rendement de 46 %.

La production de maïs-grain est en baisse en Ontario et au Québec, mais demeure au-dessus de la moyenne
La production de maïs-grain a diminué en Ontario et au Québec, où une réduction notable de la superficie récoltée, causée par un passage du maïs au soya, a atténué l’effet des rendements records prévus pour les deux provinces.

Les agriculteurs du Québec ont indiqué une baisse de la production de 1 %, soit tout juste un peu moins que le sommet de 3,5 millions de tonnes de 2003. Les conditions meilleures que ce qui avait été prévu à la fin de la saison et le rendement record de 132 boisseaux à l’acre n’ont pu empêcher la diminution de la production. Le dernier rendement record, établi en 1999, était de 129 boisseaux à l’acre.

En Ontario, la production de maïs a reculé de 4 % pour se situer à 5,3 millions de tonnes, par suite d’une diminution de 7 % de la superficie récoltée, qui s’est établie à 1,6 million d’acres. L’amélioration de la croissance à la fin de la saison et celle des conditions de récolte se sont traduites par un rendement record de 131 boisseaux à l’acre, soit juste un peu plus que le sommet précédent de 129 boisseaux à l’acre atteint en 1998. Le rendement moyen sur dix ans est de 117 boisseaux à l’acre.

Production record de soya en Ontario et au Québec
La production de soya a atteint des niveaux records en Ontario et au Québec, surtout en raison de rendements supérieurs à la moyenne, d’un bond de la superficie récoltée et de bonnes conditions de récolte à la fin de la saison.

La production de soya de l’Ontario a augmenté de 43 % pour s’établir à 2,5 millions de tonnes, soit 82 000 tonnes de plus que le dernier sommet atteint en 1997. Un rendement plus élevé que la moyenne de 40 boisseaux à l’acre et une superficie récoltée presque record de 2,3 millions d’acres expliquent le nouveau sommet de cette année. La production décennale moyenne est de 2,0 millions de tonnes.

Les agriculteurs du Québec ont largement dépassé le sommet de 435 000 tonnes établi en 1999 en produisant 520 000 tonnes de soya cette année, soit un niveau supérieur de 35 % (+135 000 tonnes) à la production de 2003. L’excellente production de cette année est le résultat d’une superficie récoltée record de 492 000 acres, soit 111 000 acres de plus que la plus grande superficie récoltée en 2000. Les agriculteurs ont semé plus de soya cette année, au lieu de maïs, une décision découlant des conditions d’ensemencement à la fin du printemps.

Estimations de septembre et novembre de la production
Culture2003Septembre 2004Novembre 2004Novembre 2003 à novembre 2004
 milliers de tonnesvar. en %
Total du blé23 55224 46225 8609,8
Blé de printemps16 44017 33718 45112,2
Orge12 32813 04013 1867,0
Maïs-grain9 5878 06418 836-7,8
Canola6 7717 0017 72814,1
Blé dur4 2804 6714 96215,9
Avoine3 6913 4883 683-0,2
Pois de grande culture2 1243 3083 33857,2
Soya2 2682 92023 04834,4
Lentilles52096184,8
Lin754672517-31,4
Seigle32740341827,8
Graines de moutarde22630635,4
Graines de l’alpiste des Canaries22630133,2
1.Québec et Ontario seulement.
2.Québec, Ontario et Manitoba.
N’ayant pas lieu de figurer.

L’Enquête sur les grandes cultures de novembre a été menée par interviews téléphoniques et par Internet auprès de 31 300 agriculteurs entre le 22 octobre et le 19 novembre. On a demandé aux agriculteurs de faire état de leurs superficies ensemencées, de leurs superficies récoltées et de leurs rendements des principales céréales, graines oléagineuses et cultures spéciales.

La publication Série de rapports sur les grandes cultures : Estimation de novembre de la production des principales grandes cultures, vol. 83, no 8 (22-002-XIB, 12 $ / 71 $; 22-002-XPB, 17 $ / 95 $) est maintenant en vente.

Site(s) extérieur(s) cité(s) dans cet article :

Statistiques Canada
http://www.statcan.ca/

Commentaires