France et Allemagne : vers l’agriculture bio

Berlin (Allemagne), 27 juillet 2001 – La France et l’Allemagne se sont mis d’accord en vue d’une réorientation de la Politique agricole commune (PAC) au profit de l’agriculture biologique, a annoncé vendredi soir à l’AFP une porte-parole du ministère allemand de la Consommation et l’Agriculture.

Ce porte-parole a ainsi confirmé des informations du quotidien allemand Sueddeutsche Zeitung à paraître samedi.

Dans un document de trois pages, dont des extraits sont publiés par le quotidien et confirmés par le ministère, la ministre allemande, Renate Kuenast, et le ministre français de l’Agriculture, Jean Glavany, entendent ainsi tirer les leçons de la crise de la vache folle, estimant que la nouvelle orientation « ne peut plus attendre ».

Plaidant pour une adaptation et une simplification des « instruments du développement agricole », les deux ministres réclament notamment un changement dans les critères d’attribution des subventions, en particulier pour mettre fin au versement de primes uniquement en fonction du nombre de bêtes dans chaque élevage, un système qui avantage fortement les gros éleveurs.

D’autre part, ils veulent aussi abolir le système laissant à l’appréciation de chaque pays membre la ventilation des subventions vers l’agriculture traditionnelle ou biologique, pour rendre obligatoire l’affectation d’une partie des montants vers l’agriculture biologique.

Source : AFP

Commentaires