La dinde 22 % plus chère

C’est aujourd’hui (jeudi 22 novembre) l’Action de grâce aux États-Unis et jamais la dinde n’aura coûté aussi cher.

Les consommateurs américains paieront cette année leur dinde entière 22 % plus cher que l’an dernier, selon des données publiées par l’Americain Farm Bureau. Le prix des grains serait le plus grand responsable de cette hausse.

Les denrées en général coûtent plus cher, de sorte que le Farm Bureau estime qu’un repas de l’Action de grâce à la maison coûtera 13 % de plus cette année. Au coeur de ce festin, la dinde. Son prix a augmenté d’environ 25 cents la livre, pour s’établir à 1,35 $ la livre.

Une dinde de 16 livres (7,25 kg) se vend 21,57 $. La National Turkey Federation estime que 46 millions de dindes seront consommées aux États-Unis en cette grande fin de semaine de l’Action de grâce.

Environ 70 % du coût de production d’une dinde consiste en grains. Les producteurs arrivent à recevoir plus pour leur produit, mais le prix des grains fait en sorte qu’il n’y a aucun profit. « Nous connaîtrons les plus hauts revenus jamais enregistrés, mais les coûts sont tellement élevés qu’on voit simplement plus d’argent circuler entre nos doigts », a confié à Bloomberg le producteur John Burkel, du Minnesota.

En septembre dernier, le géant américain de la dinde, Butterball, a annoncé la fermeture de son usine de transformation de Longmont, au Colorado, invoquant l’augmentation du prix du grain qu’elle fournit aux producteurs qui élèvent ses dindes.

à propos de l'auteur

André Dumont's recent articles

Commentaires