La France ferme ses frontières à la viande britannique par crainte de fièvre aphteuse

France, 27 février 2002 – De nouveaux soupçons de fièvre aphteuse pèsent sur la viande du Royaume-Uni pourtant déclaré indemne de cette maladie par Bruxelles le 22 janvier. Deux cas font actuellement l’objet d’analyses avant de se prononcer sur une éventuelle réapparition de cette maladie très contagieuse pour les animaux mais sans risque pour la santé humaine. François Patriat, qui vient tout juste de prendre la responsabilité du ministère de l’Agriculture, a déclaré lors d’une intervention sur Europe 1 qu’il n’y aurait aucune importation de viande britannique tant que la vérité ne serait pas faite. Une épizootie de fièvre aphteuse de très grande ampleur s’est déclarée en février dernier Outre-Manche, provoquant la fermeture des frontières, gelant les déplacements d’animaux et d’humains pendant des mois pour enrayer la diffusion du virus.

Source : Les Échos

Commentaires