Lancement en Ontario de la prochaine génération de plans environnementaux des fermes

Mildway (Ontario), 16 avril 2005 – Agriculture et Agroalimentaire Canada et la Fédération de l’agriculture de l’Ontario (FAO) ont signé un accord en vue d’affecter plus de 57 millions de dollars provenant du gouvernement du Canada à divers programmes qui aideront les agriculteurs de l’Ontario à élargir leurs activités de gérance de l’environnement et à faire des questions environnementales l’une des priorités de l’exploitation agricole. Les fonds seront versés au titre du Programme de planification environnementale à la ferme (PPEF) Canada-Ontario et du Programme de gérance agroenvironnementale Canada-Ontario (PGACO).

M. Andy Mitchell, ministre de l’Agriculture et de l’Agroalimentaire et son collègue M. Paul Steckle, député fédéral de Huron-Bruce, ont annoncé l’initiative et procédé au lancement de la troisième édition du manuel de planification environnementale à la ferme dans une exploitation agricole située près de Mildmay. Mme Carol Mitchell, députée provinciale de Huron-Bruce, au nom du ministère de l’Agriculture et de l’Alimentation de l’Ontario, ainsi que des représentants d’associations agricoles de l’Ontario étaient également sur place lors de l’annonce.

Le Programme de planification environnementale à la ferme et le Programme de gérance agroenvironnementale Canada-Ontario, qui sont deux éléments clés du volet Environnement du Cadre stratégique fédéral-provincial-territorial pour l’agriculture, contribueront à améliorer les pratiques environnementales à la ferme en Ontario et aideront le Canada à devenir un chef de file mondial en matière de production agricole respectueuse de l’environnement.

« Il faut assurer la protection de l’environnement, puisque la santé et la qualité de vie des Canadiens des régions rurales et urbaines en dépendent », a déclaré le ministre Mitchell. « Je félicite les associations agricoles de l’Ontario pour leur leadership et les efforts qu’ils ont déployés en vue de promouvoir les pratiques de gérance environnementales et d’encourager l’adoption de telles pratiques. Ces activités sont essentielles en vue d’assurer l’efficacité et la productivité à long terme du secteur agricole de l’Ontario à l’échelle locale, nationale et internationale. »

« Les Canadiens peuvent être assurés que les agriculteurs gèrent déjà les ressources en terres et en eaux dans le respect d’un environnement durable. La présente aide financière les encouragera à adopter de nouvelles pratiques écologiques tout en maintenant la rentabilité de leur exploitation agricole », a souligné M. Steckle. « En versant aux agriculteurs une aide financière pour les inciter à adopter des pratiques de gestion bénéfiques, le gouvernement du Canada contribue aux efforts déployés par les agriculteurs pour réduire les risques que posent leurs activités agricoles du point de vue de l’environnement, et pour en faire profiter tous les Canadiens. »

La FAO a signé l’accord au nom de l’Ontario Farm Environmental Coalition (OFEC). Celle-ci représente plus de 50 associations agricoles de la province, sous le leadership de la FAO, de la Fédération des agriculteurs chrétiens de l’Ontario (FACO), des Agricultural Groups Concerned About Resources and the Environment (AGCare) et de l’Ontario Farm Animal Council (OFAC).

Le Programme de planification environnementale à la ferme sera mis en oeuvre en coordination avec d’autres initiatives environnementales fédérales et provinciales, notamment le Programme d’aide financière en matière de gestion des éléments nutritifs de l’Ontario (PAFGEN), qui est doté d’un budget de 20 millions de dollars.

« La planification environnementale à la ferme est un aspect très important du secteur agricole. Notre partenariat avec les producteurs est essentiel en vue d’améliorer la santé des Ontariens et de protéger leur environnement », de préciser M. Mitchell. « La province continuera d’offrir des connaissances techniques et sa contribution financière s’ajoutera à l’aide fournie par le fédéral aux producteurs qui répondent aux critères d’admissibilité aux termes du PAFGEN. »

« Depuis plus de 12 ans, les agriculteurs de l’Ontario mettent en place des plans environnementaux des fermes; ils ont adhéré à ce programme conçu par des agriculteurs à l’intention des agriculteurs, et mis en oeuvre par eux », a souligné Ron Bonnett, président de la FAO et coprésident de l’OFEC.

La FAO a confié l’exécution des programmes en sous-traitance à l’Association pour l’amélioration des sols et des récoltes de l’Ontario (AASRO). Plus de 27 000 agriculteurs de l’Ontario ont participé à divers ateliers sur le PPEF et ont consacré, de façon volontaire, du temps et de l’énergie à des projets de gérance de l’environnement.

« L’AASRO est fière d’offrir ces programmes, qui permettront aux agriculteurs de s’entraider en mettant en commun leurs connaissances afin de rendre leurs exploitations plus écologiques tout en demeurant rentables », a déclaré Kevin Ferguson, président de l’AASRO.

L’AASRO compte des représentants locaux qualifiés, qui se chargent de distribuer la troisième édition du manuel de planification environnementale à la ferme; par ailleurs, on annoncera au cours des prochaines semaines la tenue d’ateliers sur le PPEF à l’échelle de la province. Des animateurs et des adjoints techniques ayant reçu une formation adéquate participeront à ces ateliers pour aider les producteurs à effectuer une évaluation des risques et à dresser des plans d’action.

Une fois que leur plan environnemental de la ferme a été examiné par des pairs, les producteurs peuvent présenter une demande d’aide financière aux termes du Programme de gérance agroenvironnementale Canada-Ontario pour financer la mise en oeuvre de certaines pratiques de gestion bénéfiques (PGB).

En Ontario, les producteurs peuvent choisir parmi 25 catégories de PGB visant à réduire les risques liés à l’environnement. Le programme assumera 30 p. 100 ou 50 p. 100 des coûts de mise en oeuvre admissibles, selon la PGB, jusqu’à concurrence de 30 000 $ par personne morale. Le programme prendra fin le 31 mars 2008.

On peut obtenir des renseignements sur les programmes en communiquant avec l’AASRO au (519) 826-4214 ou en visitant le site Web à l’adresse suivante : www.ontariosoilcrop.org/EFP/EFP.htm.

Site(s) extérieur(s) cité(s) dans cet article :

Agriculture Canada
http://Aceis.AGR.CA/

Ontario Federation of Agriculture (OFA)
http://www.ofa.on.ca/

Commentaires