Le barbecue est surtout une affaire d’homme !

Montréal (Québec), été 2005 – L’été est enfin à nos portes ! Et le barbecue prendle frais sur le balcon ou sur la terrasse, prêt à accueillir le cuisinier enherbe heureux de remplir enfin son assiette de notes ensoleillées.Olymel, une marque bien connue pour ses produits de qualité, se faitcomplice du chef et présente une foule d’idées pour prolonger le plaisirde cuisiner au grand air. Jean L’Italien, comédien, est fier de se joindre àOlymel à titre de porte-parole afin de partager son enthousiasme pour lacuisine au barbecue : « Pour moi, cuisiner est une passion et la cuisinesur le barbecue est une belle façon de se retrouver en famille ou entreamis, de cuisiner ensemble, de partager des recettes et de jaser tout enprofitant de l’été. Et, il ne faut pas l’oublier, le barbecue donne un goûtincomparable aux viandes et autres aliments. »

L’homme est sur le gril… et fier d’y être!
Avec l’arrivée de l’été, Olymel a eu l’idée de réaliser un sondage portant sur les habitudes relatives à la cuisson au barbecue. Ça y est, leschiffres confirment ce que toussoupçonnaient déjà : dans plus dedeux tiers des foyers québécois(58 %), le barbecue, c’est exclusivementune affaire… d’homme!Surpris ? Pas vraiment, avouons-le.

En effet, selon cette étude, Monsieurmet le tablier et prend lescommandes de la cuisine sur le grilplus souvent que Madame. La principaleraison : les femmes sont pluscraintives en ce qui a trait au gaz etau feu. C’est la raison principaleénoncée par 33 % des répondants.

Soyons honnêtes, quand il s’agit demanier la pince et la fourchetteau-dessus des flammes, la fierté dumâle prend du galon. Subsisteraitilen lui quelques gènes de noslointains ancêtres ? Il sembleraitque, d’après la psychologue NicoleCôté, « l’instinct de chasseur n’estpas loin de la couche culturelle del’homme! L’homme retrouve cetinstinct en manipulant des piècesde viande en plein air, plutôt quedans la cuisine. C’est comme si lechasseur prenait le dessus sur labête. » Quoi qu’il en soit, leshommes se mettent au gril, etles femmes semblent prêtes àen assumer les délicieuses conséquences!

Avec un tel pourcentage decuisiniers devant le gril, nous neserons peut-être pas étonnés d’apprendreaussi que 68 % des foyersquébécois possèdent un barbecueet que 72 % des répondants l’utilisentune à quatre fois par semaine.

Cette popularité est certainementdue au fait que les Québécoisaiment manger dehors de manière àprofiter au maximum de la bellesaison. Mais c’est le goût des alimentscuits sur le gril qui motive52 % des répondants à cuisiner decette façon. Pour qui veut profiter àplein de l’été, la cuisine au barbecueest devenue incontournable !

De bonnes idées pour les cuistots
Les brochettes, le poulet, lestournedos et les saucisses onthabituellement la cote auprès desamateurs. Afin de compléter lemenu, Olymel propose quatre nouvellesrecettes pour l’été, soit laPizza aux saucisses italiennesdouces, le Panini de Toulouse, leSandwich au poulet et la Saladerepasau poulet sur le barbecue. Àces recettes savoureuses et faciles àréaliser s’ajoutent des trucs et desastuces pour réussir haut la mainsa cuisine au barbecue. Du plaisiren perspective pour les papilles !

Mais attention ! Lorsque vient letemps de préparer les aliments destinésà la cuisson sur le gril, le cuistotdoit faire preuve de vigilance.Olymel y va de quelques conseilsqu’il ne faut pas prendre avec ungrain de sel ! Et comme le dit sibien Jean L’Italien : « À vos barbecues,et bon été ! »

Au sujet d’Olymel
Olymel est le leader canadien dansle domaine de l’abattage, de latransformation et de la mise enmarché des viandes de porc et devolaille. Avec plus de 8 000 employésau Québec, Olymel s’est fait connaîtredans plus de 60 pays avec sesproduits de porc et de volaille. Lesproduits de porc sont commercialiséessous la marque Olymelpartout à travers le monde. AuCanada, la volaille est vendue sousla marque Flamingo. Si Olymel estnuméro un, c’est avant tout grâce àla qualité, à la variété et à la saveurde ses produits, élaborés par uneéquipe professionnelle qui travailledans le respect des normes parmiles plus rigoureuses de l’industrie.

Site(s) extérieur(s) cité(s) dans cet article :

Olymel
http://www.flamingo.qc.ca/

Commentaires