Le gouvernement du Canada annonce le versement de fonds pour le développement des compétences et de l’emploi dans le domaine de la grande pêche au Nunavut

Ottawa (Ontario), 22 mars 2005 – Nancy Karetak-Lindell, députée deNunavut, a annoncé, au nom de l’honorable Claudette Bradshaw,ministre d’Etat (Développement des ressources humaines), que le gouvernement fédéral versera 3,2 millions de dollars au cours des trois prochaines années au Nunavut Fisheries Training Consortium (consortium de formation dans le domaine de la pêche au Nunavut). Cette initiative est mise sur pied dans lecadre du programme Partenariat pour les compétences et l’emploi desAutochtones (PCEA).

« La grande pêche joue un rôle important dans l’économie croissante duNunavut et elle aura besoin de travailleurs qualifiés pour bien fonctionner, adéclaré la députée Karetak-Lindell. Le projet, qui mise sur le potentiel de lamain-d’oeuvre inuite du Nunavut en lui offrant des possibilités de formationet d’emploi, contribuera grandement à la prospérité de la grande pêche. »

Au terme du projet, 180 personnes auront eu accès à de la formation et de50 à 80 Inuits habitant le Nunavut se seront trouvé un emploi de longue durée.On prévoit également offrir de la formation supérieure afin de créer145 autres occasions d’emploi de longue durée.

« Cette annonce illustre à merveille comment plusieurs partenaires peuventcollaborer afin de créer des occasions de formation qui mèneront à des emploisde longue durée pour les collectivités inuites », a ajouté la ministre d’EtatBradshaw.

L’annonce faite aujourd’hui va dans le sens d’une déclaration faite àl’Assemblée législative du Nunavut par l’honorable Olayuk Akesuk, ministre del’Environnement du Nunavut. Dans sa déclaration, le ministre a félicité lesmembres du consortium de partenaires du projet et a affirmé que le projetcontribuera à accroître les compétences, les occasions d’emploi et laparticipation des Inuits dans le domaine de la grande pêche au Nunavut. Ceprojet permettra ainsi au Nunavut de se rapprocher de son objectif de voir latotalité de la grande pêche confiée aux habitants du territoire.

Le projet a été proposé par le Nunavut Fisheries Training Consortium,composé de représentants de Nunavut Tunngavik Incorporated, de la KakivakAssociation, de l’Association des chasseurs et des trappeurs, de la BaffinFisheries Coalition, des ministères de l’Environnement et de l’Education duNunavut, de Nunavut Arctic College ainsi que de Ressources humaines etDéveloppement des compétences Canada et Affaires indiennes et du Nord Canadaqui agissent d’office.

Le PCEA et la Stratégie de développement des ressources humainesautochtones, les deux programmes du gouvernement du Canada concernant lemarché du travail pour les Autochtones, sont administrés par Ressourceshumaines et Développement des compétences Canada. Le PCEA est conçu pourrépondre aux besoins des employeurs en matière de travailleurs qualifiés. Ilcontribue à la Stratégie de développement des ressources humaines autochtonespuisque les signataires d’ententes font souvent partie du consortium departenaires des projets de PCEA. Certains de ces projets s’inscriventégalement dans le cadre de la Stratégie pour le Nord, annoncée par le Premierministre Martin en décembre dernier, qui vise à bâtir des économies solides,viables et diversifiées permettant aux gens du Nord de profiter des retombéesdu développement économique dans leurs régions.

Cette initiative est conforme à toutes les règles administratives duMinistère concernant les subventions et les contributions, de même qu’auxdispositions de la Loi sur la gestion des finances publiques, et elle estassujettie à un examen afin d’assurer sa conformité avec les objectifs duprogramme.

Site(s) extérieur(s) cité(s) dans cet article :

Agriculture Canada
http://Aceis.AGR.CA/

Commentaires