Le sous-indice des prix agricoles en forte hausse en novembre

Montréal (Québec), 11 décembre 2003 – En novembre, les prix des marchandises ont affiché une légère progression de 1,8 pour cent, bien répartie, portantl’indice des prix des marchandises de BMO Groupe financier à 133,9 (1993(equalsign)100).

« Cette faible hausse confirme le manque de tonus des marchés depuis leprintemps, après une forte progression amorcée au milieu de 2002 qui s’estestompée pendant l’hiver 2003 », a déclaré l’économiste en chef adjoint, BMOGroupe financier, Earl Sweet.

En novembre, tous les groupes de marchandises ont affiché desaugmentations faisant ressortir la réaction positive des prix à l’amélioration du climat économique mondial. Pour le deuxième mois consécutif, les sous-indices de l’agriculture et des métaux et minéraux ont affiché la plus forte progression, tandis que les sous-indices du pétrole et du gaz et des produits forestiers n’augmentaient que faiblement.

Le sous-indice BMO de l’agriculture est celui qui a enregistré la plus forte hausse au cours du mois écoulé, progressant de 5,2 pour cent pour atteindre 104,2 (1993=100). La hausse a été répartie sur lamajorité des composantes du sous-indice, le blé affichant toutefoisl’augmentation la plus forte (7,1 pour cent).

« L’ensemble des analystes prévoient que l’augmentation de la demande pourles grains et les oléagineux et la faiblesse des stocks par rapport à laconsommation feront augmenter les prix au cours de 2004 », a indiqué M. Sweet.« A terme, les prix fléchiront vraisemblablement en raison de l’augmentation dela production qui sera induite par la hausse des prix. »

En novembre, le sous-indice du pétrole et du gaz a augmenté de 0,5 pourcent pour atteindre 198,7 (1993=100). Tout en étant plus élevésqu’il y a un an, les prix de l’énergie ont ralenti leur hausse, ne progressantque de 18,9 pour cent sur douze mois, en forte baisse par rapport au sommet de127 pour cent enregistré en février. « Les indicateurs avancés laissentprésager un rebond vigoureux du sous-indice de l’énergie en décembre du faitque la chute des températures, avec l’arrivée de l’hiver, se traduira par uneaugmentation des ponctions dans les stocks de gaz naturel et d’huile dechauffage », a précisé M. Sweet.

En novembre, les prix du pétrole brut ont enregistré une hausse de 2,3pour cent, faisant passer le prix moyen du baril à 30,91 $ US. Les stocks depétrole brut sont toujours serrés aux Etats-Unis; ils ont fléchi à un niveaude 7 pour cent inférieur à leur niveau moyen des cinq dernières années pour lafin du mois de novembre.

Les prix du gaz naturel ont poursuivi leur glissade en novembre, lesprélèvements dans les stocks ayant été peu élevés. Le repère américain HenryHub a chuté au prix moyen de 4,46 $ US/million de BTU; son prix précédents’établissait à 4,63 $ US/million de BTU. M. Sweet a signalé que : « lafaiblesse de la production de gaz au Canada et l’augmentation de la demande degaz provenant des gisements de sables bitumineux ont réduit l’écart entre lesprix de l’Ouest canadien et les prix américains ».

En novembre, en Alberta, la chute du prix du gaz a été moins prononcéeque celle constatée sur le marché américain, pour s’établir à 4,19 $US/million de BTU. Cette variation a réduit l’écart positif entre le repèreHenry Hub et le prix en Alberta, l’écart moyen s’établissant à 0,35 $US/million de BTU, comparativement à 0,68 $ US/million de BTU à la mêmepériode l’an dernier.

Le sous-indice des métaux et des minéraux a poursuivi sur sa lancée ennovembre, progressant de 3,8 pour cent pour atteindre 124,2 (1993(equalsign)100). Ce sous-indice est de 19,3 pour cent plus élevé qu’il y a un an.« La faiblesse du dollar américain et une économie mondiale plus vigoureuse ontcontribué à gonfler les prix de l’or et ont créé un marché ferme pour lesmétaux industriels », a fait remarquer M. Sweet. « Cette demande ne fera ques’accroître ces deux prochaines années au fur et à mesure que la productionindustrielle mondiale continuera d’augmenter ».

Les prix du nickel ont bondi de 10 pour cent au cours du mois denovembre; ils sont de 65 pour cent plus élevés qu’il y a un an. La vigueur dela demande, plus particulièrement celle des producteurs d’acier inoxydableasiatiques, combinée à une pénurie de ferraille et à la faiblesse des stocks,devrait favoriser des prix plus élevés au cours des deux prochaines années,même si on s’attend à un repli à court terme. Les prix du cuivre ont égalementaugmenté en novembre, enregistrant une hausse de 7,4 pour cent (hausse de prèsde 30 pour cent sur douze mois), tandis que les prix de l’aluminium neprogressaient que de 2,7 pour cent.

Le sous-indice BMO des produits forestiers a augmenté de 1,7 pour cent ennovembre pour s’établir à 106,5 (1993=100), soit une progression de25 pour cent sur douze mois. Cette augmentation est attribuable en grandepartie à l’accroissement de la demande de pâte et de papier, sur un fond delégères variations de prix ou de baisses de prix pour les produits du bois.

« Les prix de la pâte commercialisée se sont raffermis à la suite du bondmajeur des achats par la Chine, demande qui, selon nous, ne se maintiendra pasà son niveau récent », a confié M. Sweet. « La surchauffe du marché del’habitation et des facteurs comme la grève survenue en Colombie-Britanniqueont contribué à garder les prix à un niveau plus élevé que prévu. Les prix dupapier journal devraient continuer de progresser lentement au fur et à mesureque la demande augmentera au cours de 2004. »

    <<    Indice des prix des marchandises de BMO Groupe financier, novembre 2003    -------------------------------------------------------------------------                                Niveau de        Variation en % par rapport à                               novembre 2003     ----------------------------                           (1993=100)       un mois      un an                                                       plus tôt    plus tôt    -------------------------------------------------------------------------    Ensemble des marchandises          133,9              1,8          19    -------------------------------------------------------------------------    Pétrole et gaz                     198,7              0,5        18,9    -------------------------------------------------------------------------    Métaux et minéraux                 124,2              3,8        19,3    -------------------------------------------------------------------------    Produits forestiers                106,5              1,7          25    -------------------------------------------------------------------------    Agriculture                        104,2              5,2        -5,5    -------------------------------------------------------------------------    >>

Site(s) extérieur(s) cité(s) dans cet article :

Banque de Montréal
http://www.bmo.com/francais/index.html

Commentaires