Les consommateurs préfèrent les variétés génétiquement modifiées lors d’une étude sur l’étiquetage

Hillsburgh (Ontario), 12 septembre 2001 – Pour une seconde année, les clients de la ferme Birkbank de Hillsburgh, Ontario peuvent choisir entre des variétés génétiquement modifiées et des variétés conventionnelles de maïs sucré et de patate. Et encore cette année, ils choisissent les produits génétiquement modifiés dans un ratio d’au moins 3 : 2.

« Cette année, plusieurs consommateurs demandent spécifiquement le maïs sucré Bt parce qu’ils aiment le fait que le maïs est produit sans insecticide, affirme l’agriculteur Jeff Wilson, propriétaire et opérateur de la ferme Birkbank. Davantage de consommateurs s’informent si le maïs est bicolore que s’il est génétiquement modifiés. »

Au kiosque de la ferme Birkbank, le maïs sucré et les patates ont été cueillies et ségrégationnés, et sont maintenant disponibles entièrement étiquetés avec des informations additionnelles sur les variétés Bt et l’utilisation des insecticides. L’année dernière, M. Wilson a noté que ces clients préféraient le maïs sucré Bt aux variétés conventionnelles dans une proportion de 3 : 2.

Selon M. Wilson, les variétés Bt qu’il a commencé à utiliser l’an dernier lui offre une option efficace de gestion des pesticides qui lui permettent de réduite l’utilisation d’insecticide tout en produisant les légumes d’excellente qualité demandés par ces clients.

Les résultats de l’étude de l’année dernière ont été soumis à un journal scientifique pour publication. D’un point de vue économique, M. Wilson a observé un avantage seulement dans la première plantation de maïs Bt, lequel a coïncidé avec un haut niveau d’insecte. Cependant, ceci ne tient pas compte des autres avantages tels que la réduction des risques provenant de la manipulation des pesticides pour lui-même et ses employés et le temps sauvé qui lui permet de se consacrer à d’autres activités. La ségrégation et l’étiquetage devraient aussi être considérés dans une étude plus vaste sur les avantages économiques de l’ensemencement de variétés Bt.

Commentaires