Les fromages Bergeron à la conquête de l’Ontario

Saint-Antoine-de-Tilly (Québec), 1er février 2007 – Bien établie au Québec, la Fromagerie Bergeron connaît un succès grandissant en Ontario, tant dans ses ventes que dans les concours. Au British Empire Cheese Show 2006, laplus ancienne compétition du genre au pays, trois des fromages Bergeron sesont distingués.

« L’année 2007 démarre en lion pour nous, s’enthousiasme Roger Bergeron,président de la fromagerie familiale de Saint-Antoine-de-Tilly. Nous venons deremporter plusieurs prix à l’étranger et au pays, des honneurs qui sontévidemment très valorisants. En même temps, la demande se fait de plus en plusforte du côté de l’Ontario et de l’Ouest. C’est dire que les amateursapprécient la gamme de nos Goudas, notamment Le Calumet dont le succès dépassetoutes nos prévisions. »

Le British Empire Cheese Show
La Fromagerie Bergeron a remporté des première, seconde et troisièmeplaces dans leurs catégories respectives pour le Gouda Classique, le FinRenard et Le Calumet lors de la plus récente édition du British Empire CheeseShow, tenue à Belleville, Ontario, en décembre dernier. Des fromagers departout au pays présentent leur produits à cette compétition riche de 79 ansd’histoire, ce qui en fait la plus ancienne au Canada.

Le Gouda Classique est la première création des maîtres fromagersBergeron, un fromage apprécié pour sa douceur et sa polyvalence. Trèspopulaire au Québec, le Classique connaît le même succès du côté anglophone.Le Fin Renard, un fromage à croûte lavée au goût raffiné, s’avère unambassadeur de prestige pour la Fromagerie auprès des amateurs. Création plusrécente, Le Calumet connaît une croissance remarquable. Sa saveur de fuméedélicate et sans arrière-goût le démarque avantageusement.

Une forte demande en Ontario
Alors que la Fromagerie Bergeron occupe déjà une place de choix auQuébec, la demande s’intensifie depuis l’Ontario et l’Ouest. « Les chaînesnationales qui nous distribuent au Québec ont décidé d’élargir l’offre dansleurs points de ventes anglophones, explique Roger Bergeron. Immédiatement, laréponse a été très positive. »

Cette demande accrue n’a pas été sans impact sur l’organisation. LaFromagerie a dû rapidement accroître sa production tout en préservant laqualité de ses fromages. C’est d’ailleurs dans un tel contexte que plusieursfromagers rencontrent des difficultés. En effet, le fromage est une matièrevivante, très sensible à toutes les conditions qui entourent sa production etson affinage. La fromagerie Bergeron est heureusement passée maître dans l’artde s’adapter à ces contraintes sans jamais altérer la qualité de ses produits.

Les Bergeron, une troisième génération de maîtres fromagers
Entreprise familiale fondée par la troisième génération de maîtresfromagers, la Fromagerie Bergeron de Saint-Antoine-de-Tilly emploie plus de100 personnes. La production se fait 7 jours par semaine, 24 heures par jour,en transformant plus de 20 millions de litres de lait par année.

Spécialisé dans le fromage de type Gouda, la Fromagerie propose une gammede neuf fromages fins, les frais du jour en brin ou en bloc, des fromages detable ainsi que des fondue de Gouda et Parmesan.

Il existe désormais un « goût Bergeron », unique en son genre, tantôtsubtil, tantôt marqué, toujours apprécié des amateurs. Avec fierté, audace etpassion, les maîtres fromagers Bergeron peuvent s’enorgueillir du titre de« maîtres canadiens du Gouda ».

Site(s) extérieur(s) cité(s) dans cet article :

Fromagerie Bergeron
http://www.fromagesbergeron.com/

Commentaires