Les gagnants du quatrième concours pour le meilleur livre culinaire

Gananoque (Ontario), 25 novembre 2001 ­ Les auteurs culinaires, lauréats du quatrième concours pour le meilleur livre culinaire de Cuisine Canada, ont été applaudis lors de la cérémonie de remise des prix. À l’occasion du gala, où se sont côtoyés les professionnels culinaires membres de notre association, Jo Marie Powers, présidente du comité du concours des livres de recettes, a proclamé le couronnement de l’excellence culinaire au Canada « Les auteurs et les éditeurs culinaires du Canada se classent parmi les meilleurs à l’échelle planétaire et méritent la reconnaissance de leurs pairs. Cuisine Canada s’est engagée à sensibiliser et à transmettre la fierté du caractère exceptionnel de la cuisine canadienne ».

Les membres du jury, des personnalités du secteur culinaire au Canada, ont proclamé neuf livres gagnants dans trois catégories. Dans la catégorie des livres de langue française, l’or est allé à Un homme au fourneau par Guy Fournier. Anne Gardon s’est mérité l’argent pour Le gourmet au jardin, cependant que le bronze a été décerné à Lesley Chesterman et Bertrand Bazin pour Boulangerie et Pâtisserie: Techniques de Base. Le prix or de Cuisine Canada, attribué au livre qui traite de culture culinaire canadienne, a récompensé Anita Stewart pour The Flavours of Canada; l’argent pour Inn on the Twenty Cookbook par Anna et Michael Olson et Diane Clement a capturé le bronze pour Zest for Life. Dans la catégorie des livres de recettes de langue anglaise, l’or a été remis à Regan Daley pour In the Sweet Kitchen: The Definitive Guide to the Baker’s Pantry; Jeffrey Alford et Naomi Duguid ont reçu l’argent pour Hot Sour Salty Sweet et Anita Stewart a reçu une seconde reconnaissance, le bronze cette fois, pour The Flavours of Canada.

Les trois livres qui se sont mérité la médaille d’or font état de la qualité du talent des auteurs canadiens. Le lauréat or dans la catégorie des livres de recettes en français est nul autre que Guy Fournier, un homme des médias et raconteur infatigable, qui n’est pas étranger à recevoir des récompenses, y compris l’Ordre du Canada. Guy Fournier a découvert, il y a de cela bien longtemps, qu’une femme résistait mal aux charmes d’Un homme au fourneau. Avec beaucoup de piquant, Guy Fournier a rédigé un lexique relevé pour gourmands, rempli d’anecdotes, d’information sur les ingrédients et d’excellentes recettes. The Flavours of Canada, qui a reçu l’or dans la catégorie des livres de culture culinaire et le bronze dans celle des livres de recettes, est l’aboutissement de près de vingt ans de recherche. Anita Stewart a exploré jusqu’aux racines de la culture culinaire canadienne, l’influence des ethnies ainsi que son avenir. Les quelque 150 recettes éprouvées vont du simple ­ galette du Cap Breton, épaule d’agneau du Québec avec haricots blancs, au sophistiqué ­ poisson grillé du lac Huron et haricots, carpaccio de bison et prunes pochées au Pinot servis avec des sablés aux noisettes. Le trophée or dans la catégorie des livres de recettes est allé à In the Sweet Kitchen, qui se veut être le guide officiel de tous les boulangers, peu importe qu’ils soient novices ou professionnels. La capacité d’expliquer les petits trucs autant que les techniques de base : comment réussir un pudding au pain spectaculaire avec de la brioche et des cerises aigres sèches ou épater avec de véritables brownies au fudge, Regan Daley croit que le secret du boulanger repose dans la connaissance des ingrédients. Grâce à l’index de référence, le détail sur des centaines de produits de boulangerie se trouvent rapidement.

Anne Gardon est multidisciplinaire. Le gourmet au jardin démontre sa passion pour la cuisine comme pour le jardinage. Ses recettes regorgent de fraîcheur et d’originalité, inspirées par la nature qui l’entoure. Photographe de talent, Anne a accompagné ses recettes qui transportent le lecteur dans son jardin et dans sa cuisine. Dans Boulangerie et Pâtisserie, les auteurs Lesley Chesterman et Bertrand Bazin ont démontré, non seulement les techniques de bases pour réussir pains et pâtisseries simples, mais ont aussi révélé tous les secrets des grands classiques comme les Saint-Honoré et Paris-Brest. Dans Hot Sour Salty Sweet, les auteurs Jeffrey Alford et Naomi Duguid ont grignoté jusqu’à la région de Mékong, amassant recettes, techniques de cuisson, légendes et photographies. Voilà un livre que l’on doit savourer et lire attentivement. Dans le livre d’Anna et Michael Olson, Inn on the Twenty Cookbook, vous pouvez presque sentir le pain cuisant au four et entendre les viandes grésiller. Les Olson sont des pionniers de la région du Niagara qui ont depuis longtemps marié des produits régionaux aux vins du Niagara. La chef et restaurateur Diane Clement fait référence à près de cinquante années de cuisine dans la culture culinaire canadienne de la côte Ouest. Les pommes Romanoff des années 50, les tortillas des années 70, le riz pilaf des années 80, et tant d’autres recettes de Zest for Life font foi des goûts changeants des Canadiens à travers les décennies.

Les membres du jury ont été choisis à travers le Canada. Pour les livres français, nous comptions Ginette Chapdelaine, fondatrice du Salon de la gastronomie, un événement agroalimentaire montréalais; Simone Demers Collins, consultante professionnelle en agroalimentaire et Cecile Girard Hicks, économiste, diététiste et directrice des cuisines Kraft à Toronto. Quant aux livres anglais, faisaient partie du jury, les auteurs de livres de recettes, Julie Watson de l’Île du Prince Édouard et Micheline Mongrain-Dontigny du Québec; la chroniqueuse Margaret Swaine de Toronto; la propriétaire d’une librairie culinaire et chroniqueuse Gail Norton de Calgary et Nathan Hyam, chef et chroniqueur de la Colombie-Britannique.

Site(s) extérieur(s) cité(s) dans cet article :

Cuisine Canada

http://www.cuisinecanada.ca/

Commentaires