Les gouvernements du Canada et de l’Ontario appuient les projets agricoles de haute technologie

Guelph (Ontario), 8 décembre 2004 – Agriculture et Agroalimentaire Canada et le ministère de l’Agriculture et de l’Alimentation de l’Ontario investissent deux millions de dollars dans la société Bioenterprise Corporation pour promouvoir les innovations agroalimentaires et faciliter la mise en marché de nouvelles technologies et de nouveaux produits.

Les gouvernements du Canada et de l’Ontario fourniront chacun jusqu’à un million de dollars sur une période de cinq ans pour aider Bioenterprise Corporation, une entité privée à but non lucratif, à accélérer le démarrage et la réussite commerciale de nouvelles entreprises du savoir dans le secteur de l’agroalimentaire.

« Cette initiative aidera les agriculteurs, les scientifiques et les entrepreneurs de l’Ontario à collaborer et à tirer profit des innovations prometteuses, ce qui aura des retombées bénéfiques à long terme pour le secteur, l’économie et tous les Canadiens », a déclaré M. Andy Mitchell, ministre de l’Agriculture et de l’Agroalimentaire.

« Le secteur agroalimentaire de l’Ontario est innovateur et avant-gardiste. De plus, il est reconnu pour mettre au point de nouveaux produits », a déclaré M. Steve Peters, ministre ontarien de l’Agriculture et de l’Alimentation. « Commercialiser ces innovations, voilà le défi que doit relever le secteur. Bioenterprise fournira aux sociétés de biotechnologie et de bioproduits le savoir-faire qui leur permettra de commercialiser leurs produits avec succès. Je suis convaincu que cet investissement nous aidera à renforcer la collectivité agroalimentaire en Ontario. »

Selon l’accord conjoint, Bioenterprise Corporation doit créer et commercialiser au moins deux entreprises du savoir par année d’ici 2008. La société doit également mettre en place et officialiser au moins cinq alliances stratégiques chaque année, et bâtir des réseaux de chercheurs, d’investisseurs, de spécialistes en commercialisation et d’entrepreneurs. Le tout sera financé au titre du Cadre stratégique pour l’agriculture, un accord conclu entre les pouvoirs publics fédéraux, provinciaux et territoriaux qui vise à faire du Canada un chef de file mondial en science et en innovation.

Connie Hearty, présidente de Bioenterprise, est persuadée que son organisation saura relever le défi. Depuis janvier 2003, Bioenterprise a contribué au lancement de deux projets commerciaux, tenu deux ateliers sur l’innovation et établi les assises d’un nouveau réseau d’innovation en Ontario.

« Nous voulons discuter avec tous ceux qui, en Ontario, souhaitent lancer une entreprise de biotechnologies ou de bioproduits, mais ne savent pas par où commencer », a déclaré Mme Hearty, soulignant que les services de Bioenterprise comprennent l’évaluation technologique, la préparation de plans d’affaires et de commercialisation, la recherche et l’obtention de permis, les négociations d’ententes ainsi que la préparation de demandes de financement. « Nous pouvons aider les entreprises à démarrer ».

Site(s) extérieur(s) cité(s) dans cet article :

Ministère de l’agriculture, de l’alimentation et des affaires rurales de l’Ontario
http://www.gov.on.ca/OMAFRA/french/

Commentaires