L’Ontario récompense les innovations émanant des exploitations agricoles

Ontario, avril 2008 – Deux agriculteurs ontariens ont obtenu les plus prestigieux prix d’excellence en agroalimentaire que décerne le gouvernement de l’Ontario.

Les lauréats ont été récompensés dans le cadre du programme des Prix du Premier ministre pour l’excellence en innovation agroalimentaire, un programme d’une durée de cinq ans (c’est sa deuxième année), doté d’un budget de 2,5 millions de dollars, dont le but est de reconnaître les personnes innovatrices, qui contribuent au succès du secteur agroalimentaire de l’Ontario.

William Nightingale, de l’exploitation B & C Nightingale Farms (LaSalatte), est le lauréat du Prix du premier ministre (100 000 $) en reconnaissance du travail qu’il fait pour accroître le rendement des cultures de légumes frais ontariens. Il est un des premiers agriculteurs à abriter des cultures de plein champ sous de hauts tunnels.

David Freeman, de l’exploitation Freeman Farms (Meaford), a obtenu le Prix de la ministre (50 000$) pour avoir mis au point une technique de séchage par lyophilisation et construit une usine de pointe, capable de lyophiliser des plantes qui entrent dans la fabrication d’aliments nutriceutiques et complets.

En outre, les innovations de 55 lauréats régionaux, qui recevront chacun un prix de 5 000 $, seront soulignées à des cérémonies de remise de prix régionales qui auront lieu au cours des prochaines semaines.

Les prix ont été remis pendant le quatrième Sommet agroalimentaire du premier ministre, dont le thème cette année est « Achetez ontarien ». Les personnes qui ont participé au Sommet ont exploré des façons d’accroître la demande pour des aliments locaux, afin de soutenir les agriculteurs, les économies rurales et l’environnement de l’Ontario.

Pour en savoir plus
Regardez les bandes vidéo sur les deux meilleures innovations de cette année (http://www.omafra.gov.on.ca/english/premier_award/2007/winners_video.htm) et allez voir, au site Web du ministère de l’Agriculture, de l’Alimentation et des Affaires, quelles sont les innovations émanant des exploitations agricoles qui ont remporté un prix au cours des années passées.

Des agriculteurs ontariens sont récompensés pour leurs innovations
Voici les deux premiers lauréats des Prix du Premier ministre pour l’excellence en innovation agroalimentaire décernés en 2007 :

Lauréat du Prix du premier ministre (100 000 $)
B & C Nightingale Farms Ltd. (LaSalatte, comté de Norfolk)
William Nightingale a passé quelque temps en Europe pour étudier la culture de légumes sous de hauts abris tubulaires appelés tunnels, qui ressemblent à des chenilles translucides, et constater les avantages associés à ce mode de culture. Lorsqu’il a vu 20 000 acres de légumes pousser allègrement sous ces tunnels disposés en rangs, il a été convaincu que cette idée aiderait à cultiver de meilleurs produits et à accroître les rendements chez lui, en Ontario. Il a vu juste. Ses tunnels, qu’il a modifiés pour qu’ils résistent au climat ontarien, ont prolongé de plusieurs semaines la saison de croissance de ses légumes, en plus de doubler les possibilités de culture, de décroître les contraintes exercées par les insectes et les maladies, et de donner des produits d’une qualité constante.

Les Nightingale ont impulsé un changement dans la culture légumière en Ontario : ils ont aidé les agriculteurs à passer de la culture en champs conventionnelle à la culture sous tunnels et, partant, à l’agriculture biologique. Son entreprise, Tunnel Tech, fabrique des tunnels et en vend à d’autres cultivateurs. Son exploitation agricole ne fait pas que vendre ces abris, elle fournit aussi un précieux transfert de technologie, sous la forme de données de recherche sur les variétés, les rendements, l’irrigation et l’emploi de matières plastiques. Elle organise aussi des journées de démonstration.

Pour ce qui est d’améliorer les possibilités de production de légumes frais en Ontario, l’exploitation B & C Nightingale Farms est…aux petits oignons.

Lauréat du Prix de la ministre (50 000 S)
Freeman Farms (Meaford, comté de Grey)
David Freeman sait capter la valeur ajoutée en congelant les cadeaux de Dame nature. On sait que la déshydratation des plantes par la technique de la lyophilisation préserve les matières actives qui sont présentes dans les plantes et qui entrent dans la fabrication de produits nutriceutiques. David Freeman a beaucoup collaboré avec l’Université de Guelph pour mettre au point sa technique de lyophilisation. Le premier projet de son exploitation agricole a donc été de fabriquer de la poudre d’ail enrichie d’alisine. (L’alisine est le principe actif antibactérien de l’ail.)

David Freeman a aussi construit une grande usine de pointe, accréditée pour ses bonnes pratiques de gestion, où sont lyophilisées des plantes diverses (ail, bleuet, herbes, etc.). Son matériel est le premier du genre en Ontario. En outre, son usine satisfait aux normes pour le traitement de produits pharmaceutiques destinés à l’être humain, ce qui ouvre la voie à de nouvelles possibilités passionnantes pour l’avenir. Le fait de pouvoir produire des fruits et des légumes lyophilisés conformément à de telles normes permettrait à d’autres agriculteurs ontariens de s’associer à des entreprises pharmaceutiques et à des entreprises d’aliments pour animaux pour produire des suppléments nutriceutiques et des aliments complets.

Site(s) extérieur(s) cité(s) dans cet article :

Ministère de l’agriculture, de l’alimentation et des affaires rurales de l’Ontario
http://www.omafra.gov.on.ca/french/index.html

Commentaires