Ligne de temps

Marchés des grains: le blé rebondit en force

Les marchés ont manifesté leur nervosité cette semaine en faisant varier le prix des différentes céréales et des oléagineux au gré des nouvelles et des rumeurs. La météo un favorisé un raffermissement des prix tandis que les estimations de récoltes aux États-Unis ont plombé le soya.

La vague de froid qui a affecté le Québec dans les derniers jours s’est également fait sentir aux États-Unis dans différents États. Plusieurs ont craint que les conditions affectent le blé d’automne qui vient d’être semé, ou encore affecte la qualité des récoltes qui restent à engranger. À cela s’ajoute le manque d’eau en Australie et au Brésil qui créé des inquiétudes quant aux prochaines récoltes de blé. La tension entre l’Ukraine et la Russie alimente aussi les craintes quant à l’approvisionnement des céréales. À cela s’est ajoutée la révision surprise à la baisse des récoltes de la céréale aux États-Unis. Tous ces facteurs ont joué en faveur du blé qui a terminé avec son niveau le plus élevé depuis août dernier, après avoir reculé à ses niveaux de 2010.

Le soya a de son côté reculé à la suite de prévisions de rendements encore relevé à la hausse par le ministère de l’Agriculture des États-Unis. Les exportations américaines en soya ont aussi ralenti après plusieurs mois de commerce intensif. Les conditions météo difficiles chez d’autres producteurs mondiaux de soya tels que le Brésil ont toutefois tempéré les mouvements à la baisse.

Le froid et une révision à la baisse du rendement du maïs par l’USDA a pour sa part favorisé le maïs qui a terminé la semaine avec un gain. La récolte 2014 devrait toutefois être d’un niveau record.

Le boisseau de blé pour décembre a terminé la semaine avec un bond de 8,9% pour clôturer à 5,6050 $US contre 5,1450 $US en fin de semaine dernière. Le boisseau de maïs de décembre a gagné 3,9% à 3,8175 $US contre 3,6750 $US vendredi dernier. Le boisseau de soya de janvier a perdu 1,4% à 10,2250 $US contre 10,3675 $US il y a une semaine.

à propos de l'auteur

Journaliste

Céline Normandin est journaliste spécialisée en agriculture et économie. Elle collabore également au Bulletin des agriculteurs.

Commentaires