Marqueur génétique pour le SRRP

Des chercheurs américains ont découvert un marqueur génétique qui permet d’identifier si un porc est susceptible d’attraper le syndrome reproducteur et respiratoire porcin (SRRP) ou non. Le coût estimé de cette maladie aux États-Unis est de 664 M$ par année.

Les chercheurs ont trouvé un site sur le chromosome 4 du porc qui est associé à la résistance aux infections du virus du SRRP. Ce lieu est important puisqu’il est également impliqué dans la croissance des porcs affectés par la maladie. Selon la chercheuse Joan Lunney du Service de recherche du département américain de l’Agriculture (ARS), ce résultat indique un effet bénéfique sur la résistance au SRRP et un plus grand gain de poids.

Cette découverte pourra mener à une meilleure sélection des lignées génétiques en fonction de la résistance à la maladie porcine la plus coûteuse. L’équipe de recherche inclut des chercheurs de l’ARS, de l’Université de l’État du Kansas et de l’Université de l’État de l’Iowa.

Source : Feedstuffs

à propos de l'auteur

Agronome et journaliste

Marie-Josée Parent

Marie-Josée Parent couvre les productions laitière, bovine, avicole et porcine au Bulletin des agriculteurs.

Commentaires