McDonald’s ne veut plus de cage de gestation pour truies

La nouvelle qui a le plus ébranlé l’industrie porcine américaine cette semaine est sans contredit l’annonce par la chaîne de restauration rapide McDonald’s qui demande à ses fournisseurs de ne plus garder les truies gestantes en cages.

« McDonald’s croit que les cages de gestation ne sont pas un système de production durable pour l’avenir. Il existe des alternatives qui nous semblent meilleures pour le bien-être des truies », affirme le vice-président senior de la chaîne d’approvisionnement de McDonald’s pour l’Amérique du Nord, Dan Gorsky. L’effort de McDonald’s est appuyé par la Humane Society of the United States qui a fait pression sur la chaîne de restauration rapide. La scientifique Temple Grandin approuve la décision. La décision de McDonald’s s’appuie aussi sur ses fournisseurs Smithfield Foods et Cargill qui ont déjà entrepris des démarches pour retirer les cages de gestation de ses élevages.

Réaction des producteurs

Le National Pork Board reconnaît que McDonald’s agit dans le meilleur intérêt de son entreprise. L’organisation qui regroupe les producteurs de porcs des États-Unis affirme toutefois qu’il y a plusieurs façons d’assurer le bien-être animal des truies, incluant les cages de gestation.

Le National Pork Producers Council entrevoit dans cette décision un opportunité pour l’industrie porcine de répondre aux attentes des consommateurs. Le NPPC est l’organisme qui regroupe les associations de producteurs de 43 états.

Les cages de gestation sont des cages d’environ deux pieds de large par sept pied de long dans lesquelles les truies sont gardées durant la durée de gestation, soit 115 jours. Elle assurent la sécurité des truies et une alimentation individuelle.

La demande de McDonald’s n’est pas à prendre à la légère. Lors d’une récente conférence, la chercheure en bien-être animal de l’Université de Guelph Renée Bergeron mentionnait que c’est cette chaîne qui a initié le mouvement en 2000.

Publicité

Au même moment sur le territoire américain, la chaîne McDonald’s met en ligne trois publicités mettant en valeur le travail de trois entreprises agricoles, fournisseur de produits utilisés par McDonald’s: boeuf, laitue et pommes de terre. Les publicités de 2 min ou 2 min 30 sec laissent le producteur parler des valeurs familiales et de qualité qui l’animent. Ce sont trois entreprises typiques des États-Unis. Les images sont soignées.

Voici les liens (en anglais):
Producteur de boeuf
Producteur de laitue
Producteur de pommes de terre

à propos de l'auteur

Agronome et journaliste

Marie-Josée Parent

Marie-Josée Parent couvre les productions laitière, bovine, avicole et porcine au Bulletin des agriculteurs.

Commentaires