Mesures pour empêcher l’introduction au Canada de la pyrale brun pâle de la pomme

Ottawa (Ontario), 15 juin 2007 – L’Honorable Chuck Strahl, ministre de l’Agriculture et de l’Agroalimentaire et ministre responsable de la Commission canadienne du blé a annoncé la mise en place de nouvelles mesures réglementaires visant à empêcher l’introduction au Canada de la pyrale brun pâle de la pomme en provenance de la Californie et d’autres régions du monde où la présence de la pyrale brun pâle de la pomme a été détectée.

« Le nouveau gouvernement du Canada a mis en oeuvre ces mesures réglementaires afin de préserver la compétitivité et l’accès aux marchés des fruits, des légumes et des produits de l’horticulture », a affirmé le ministre Strahl. « De plus, nous devons protéger notre environnement naturel et participer au bien-être de nos citoyens en empêchant l’introduction de la pyrale brun pâle de la pomme et d’autres ravageurs envahissants dans les exploitations agricoles et les vergers du Canada », a-t-il ajouté.

A compter du 25 juin 2007, l’importation de matériel hôte de la pyrale brun pâle de la pomme en provenance de la Californie, incluant les fruits et légumes frais, les fleurs coupées, les végétaux de serre et le matériel de pépinière, sera réglementée. Des exigences relatives à l’importation en Colombie-Britannique de fruits et de légumes frais de la Californie seront également mises en place puisque l’on croit que la pyrale brun pâle de la pomme pourrait se développer en raison des conditions climatiques plus chaudes dans cette région. Une liste détaillée des exigences en matière d’importation est affichée sur le site Web de l’ACIA.

La pyrale brun pâle de la pomme s’attaque à plus de 250 espèces végétales différentes, dont les baies, les fruits comme les pêches, les cerises, les pommes et les poires, de nombreux légumes, certaines cultures fourragères, certaines plantes nuisibles, les arbustes et arbres ornementaux, les végétaux de pépinière et de serre, les fleurs coupées et diverses espèces d’arbres forestiers.

La pyrale brun pâle de la pomme est un ravageur grave justiciable de quarantaine qui ne se trouve pas naturellement en Amérique du Nord et qui n’a pas d’ennemis naturels connus dans cette région. Une fois qu’il s’établit dans une région, ce ravageur peut être très difficile à éradiquer. Même si la pyrale brun pâle de la pomme ne pose aucun risque pour la santé des humains et des animaux, il s’agit d’un ravageur très préoccupant au point de vue économique. Le Canada et les Etats-Unis réglementent le matériel hôte de la pyrale brun pâle de la pomme provenant de sources situées à l’extérieur du continent afin de réduire les risques d’établissement du ravageur en Amérique du Nord. Le département de l’Agriculture des Etats-Unis (USDA) a déjà mis en place des mesures réglementaires à l’égard des déplacements entre les Etats et à l’intérieur de ces derniers de matériel hôte de la pyrale brun pâle de la pomme provenant d’Hawaii et des régions réglementées de la Californie.

La valeur des exportations canadiennes annuelles de matériel hôte de la pyrale brun pâle de la pomme s’élève à plus de 2,7 milliards de dollars. Une partie de ce matériel est exportée vers des pays qui règlementent le matériel hôte de la pyrale brun pâle de la pomme. L’introduction de la pyrale brun pâle de la pomme pourrait constituer une menace pour les secteurs de la production des fruits et de la production en serre ainsi que pour les pépinières en raison du risque important que la pyrale brun pâle de la pomme puisse survivre durant l’hiver au Canada dans les serres.

Afin de répondre à ses obligations internationales en matière de transparence et de cohérence, les mesures réglementaires mises en place par l’ACIA s’appliqueront à tous les pays où l’on a détecté la présence de la pyrale brun pâle de la pomme, incluant l’Etat d’Hawaii.

La prévention et la gestion des espèces envahissantes, telles que la pyrale brun pâle de la pomme, sont entreprises par l’ACIA afin de renforcer la compétitivité à long terme du Canada, de protéger son environnement naturel et de contribuer au bien-être de ses citoyens.

Les tables d’exigenes de la pyrale brun pâle de la pomme sont disponible à l’adresse suivante : http://www.ccnmatthews.com/docs/LBAM_Requirement_F.pdf

Site(s) extérieur(s) cité(s) dans cet article :

Agence canadienne d’inspection des aliments (ACIA)
http://www.cfia-acia.agr.ca/

Commentaires