Moins de truies

L’abattage de nombreuses truies destinées à la reproduction laisse entrevoir une baisse du cheptel, aux États-Unis. On y a abattu 62 900 truies dans la semaine du 30 juillet.

La semaine dernière, quelque 2,265 millions de porcs ont été livrés à l’abattoir aux Etats-Unis, soit une hausse de près de 7% par rapport à la même date l’année dernière.

La baisse du cheptel reproducteur aura vraisemblablement une incidence sur la production de viande en 2013.

Au pays, le cheptel porcin avait cet été pratiquement la même taille que l’an passé (seulement 1,5% de plus) soit 12,9 millions de têtes. Au niveau du cheptel reproducteur, deux provinces canadiennes affichent un recul soit le Québec et l’Alberta avec de faibles baisses de 0,7% et 0,3% respectivement.

Prix de l’alimentation

Au Québec, bien que les coûts des grains soient à la hausse, le prix obtenu à l’abattage n’encourage pas les éleveurs à se débarrasser de leurs bêtes. En effet, le prix moyen a diminué pour une 8e semaine consécutive la semaine dernière atteignant 165,54 $ le 100 kg contre 191 $ à pareille date l’an dernier.

Reste à voir quels seront les impacts réels des récoltes de grains sur les prix. Certains analystes croient que les effets de la sécheresse aux États-Unis auraient été exagérés.

Au Québec, la hausse de la production de maïs-grain pourrait atteindre 18,6 % de plus que l’an dernier, conséquence de meilleurs rendements et de plus grandes superficies récoltées.

Lisez également :

Prudence dans vos achats de grains

On l’aura échappé belle en 2012

et

Le dernier blogue de Jean-Philippe Boucher sur le prix des grains

 

à propos de l'auteur

Articles récents de Isabelle Bérubé

Commentaires