Moins de viande, plus d’œufs

Les protéines végétales ont la côte, ces temps-ci. Soya, légumineuses diverses et noix en sont quelques exemples. La consommation de noix était de 4,6 kg par personne en 2012, affichant une légère hausse de 0,2 kg par rapport à la moyenne des cinq dernières années, nous apprend le dernier BioClips.

Par contre, la consommation de viande connaît une baisse au Canada. Elle était de 90 kg par personne en 2012 comparativement à 97 kg en 2003.

Au Canada, le lait de consommation (sauf le lait au chocolat !) et la crème glacée connaissent un recul. Les consommateurs préfèrent maintenant la crème, le lait concentré et le yogourt. Les consommateurs achetaient 5,9 litres de yogourt en 2003 et ils en ont mangé 8,3 litres en 2012 !

Il y a plusieurs années, les œufs avaient mauvaise presse à cause de leur contenu en cholestérol. Puis, grâce à une meilleure information, les consommateurs ont regagné confiance en cet aliment hautement nutritif. Ainsi, au fil des années, les habitudes alimentaires changent. Aujourd’hui, les œufs font davantage partie du régime alimentaire. La consommation d’œufs était de 10,8 kg par habitant en 2003 et elle a atteint 11,8 kg en 2012.

Évidemment, grâce aux nombreuses initiatives de promotion et de valorisation, les fruits  gagnent en popularité. En 2012, le consommateur canadien moyen consommait 74,6 kg de fruits frais. La canneberge fraîche et les bleuets en conserve et congelés sont parmi les fruits ayant connu la plus forte hausse de popularité au pays.

à propos de l'auteur

Articles récents de Isabelle Bérubé

Commentaires