Nouveau président à la Fédération des producteurs de volailles du Québec

Longueuil (Québec), le 27 mars 2000 – C’est M. Yves Baril de St-Léonard d’Aston, qui occupe maintenant la présidence de la Fédération des producteurs de volailles du Québec, une organisation représentant les 800 producteurs de poulets et de dindons du Québec. Réunis en conseil d’administration le 27 mars à Longueuil, les dirigeants provinciaux viennent ainsi d’élire un 6e président à la barre de leur Fédération, qui célèbre cette année son 30e anniversaire de fondation.







L’arrivée d’une nouvelle équipe à la tête de l’organisation coincide avec une période de grands changements dans l’industrie avicole québécoise.


Agé de 39 ans, Yves Baril est le plus jeune président de l’histoire de la Fédération. Il est propriétaire d’une ferme avicole et céréalière dans la région du Centre-du-Québec. Il a été nommé administrateur du Syndicat des producteurs de volailles du Centre-du-Québec en mars 1993 et il est devenu président de ce même syndicat en mars 1997.

Depuis ce temps, il a occupé successivement les postes de membre du comité exécutif et de 1er vice-président de la Fédération des producteurs de volailles, poste qu’il occupait jusqu’à son élection à la présidence. Il sera appuyé dans ses nouvelles fonctions par M. Côme Gélinas, 1er vice-président, M. Denis Charrois, 2e vice-président, M. Normand Teasdale et M. Luc Turcotte, membres du Comité exécutif.

L’arrivée d’une nouvelle équipe à la tête de l’organisation coincide avec une période de grands changements dans l’industrie avicole québécoise. L’amorce d’une nouvelle ronde de négociations de l’OMC, la signature récente d’une nouvelle convention de mise en marché, les changements majeurs touchant le secteur de la distribution alimentaire de même que les préoccupations sans cesse croissantes de la population face à la qualité des aliments et à la protection de l’environnement, voilà quelques exemples des nombreux défis auxquels sont confrontés les producteurs de volailles et leurs nouveaux dirigeants.

Commentaires