Ontario : Les bioproduits sont l’objet d’un nouveau cadre agricole

Ontario, 17 juillet 2008 – Le gouvernement de l’Ontario aide les Comtés unis de Stormont, Dundas et Glengarry à concevoir un cadre de développement agro-industriel qui reliera les consommateurs, les transformateurs de produits alimentaires et le milieu de la recherche.

Les fonds de 896 815 $ que le gouvernement McGuinty injectera dans la création du cadre agro-industriel aideront les partenaires à concentrer leurs efforts sur la fabrication et la transformation de bioproduits, et sur l’agriculture axée sur les bioproduits, dans des domaines tels que les bioénergies, les produits biochimiques et les aliments dits fonctionnels ou nutraceutiques. Le projet aidera à créer de nouveaux débouchés dans les secteurs de la fabrication et de la transformation. Il mènera aussi à de nouvelles sources de revenus agricoles et à des énergies renouvelables qui permettront d’alléger les factures énergétiques.

La subvention est associée au Programme de développement économique des collectivités rurales, grâce auquel des fonds sont injectés dans des projets communautaires reliés à trois priorités :

  • revitaliser les collectivités et les centres-villes;
  • améliorer la formation professionnelle;
  • améliorer l’accès aux services de soins de santé.

« Grâce à ce projet, nous espérons faire croître de 32 millions de dollars les exportations ontariennes annuelles de produits alimentaires de spécialité, et de 2 millions de dollars les exportations annuelles de biocombustibles, a déclaré M. Jim Brownell, député de la circonscription provinciale de Stormont-Dundas-South Glengarry. Le cadre de développement agro-industriel aura des retombées importantes non seulement pour le comté, mais aussi pour tout l’Ontario. »

« Il est prévu que ce projet créera de 20 à 50 postes permanents, a dit Mme Estella Rose, présidente du conseil des Comtés unis de Stormont, Dundas et Glengarry. Grâce à cette aide financière, nous pourrons faciliter l’implantation d’une nouvelle infrastructure agricole et manufacturière, pour ouvrir de nouvelles possibilités dérivées des bioproduits. »

Site(s) extérieur(s) cité(s) dans cet article :

Ministère de l’agriculture, de l’alimentation et des affaires rurales de l’Ontario
http://www.omafra.gov.on.ca/french/index.html

Commentaires