Prix Paysage agricole canadien : le CDAQ et les clubs-conseils en agroenvironnement s’illustrent

Longueuil (Québec), 26 février 2001 – Pour la première année, huit organisations ont été récompensées par ce programme national de reconnaissance pour la responsabilité environnementale. Au Québec, ce sont les réalisations du Conseil pour le développement de l’agriculture du Québec (CDAQ) et des clubs-conseils en agroenvironnement qui ont obtenu les honneurs.

Les programmes méritants aident les agriculteurs et les grands éleveurs à améliorer leurs pratiques environnementales. ” Il est important d’accorder plus de visibilité à ces Canadiens afin que d’autres puissent tirer parti de leurs expériences ” a déclaré Jean Cinq-Mars, directeur général d’HFC.

Lauréats des prix 2001
Concours « Ma ferme : une entreprise durable ! »
Conseil pour le développement de l’agriculture du Québec (CDAQ)
En reconnaissance d’un concours qui démontre au grand public les efforts de responsabilité environnementale déployés par les producteurs agricoles québécois ainsi que les pratiques agricoles durables qu’ils utilisent. En valorisant les réalisations de ces producteurs engagés à améliorer la conservation des ressources naturelles, ce programme entraîne dans son sillage de nouveaux adeptes par l’effet d’entraînement et la visibilité qu’il suscite. Le cheminement de ces leaders de l’agroenvironnement aide à démystifier les diverses techniques favorisant l’usage de pratiques d’agriculture durable. Depuis le lancement du concours, 90 entreprises québécoises ont été primées.

Clubs-conseils en agroenvironnement
Partenariat producteurs agricoles, CDAQ et Ministère de l’Agriculture, des Pêcheries et de l’Alimentation du Québec

En reconnaissance d’une initiative visant à conserver les ressources naturelles et la qualité de l’environnement au Québec par l’entremise de clubs-conseils en agroenvironnement. L’engagement des clubs-conseils, ainsi que de leurs membres, appuie l’amélioration de la gestion des fertilisants, le développement de nouvelles approches de lutte aux ennemis des cultures, la conservation des sols et la protection des cours d’eau. L’implication de ces regroupements volontaires de producteurs agricoles a non seulement bénéficié aux membres des clubs-conseils mais également à l’ensemble de la communauté agricole québécoise. Issus d’un partenariat, 73 clubs-conseils ont été formés à ce jour, impliquant près de 4000 agriculteurs.

Wetland, Woodlot, Wildlife Initiative (Zones humides, Terres à bois et faune)
Ontario Cattlemen’s Association (Association ontarienne des éleveurs de bétail)
En reconnaissance d’un projet d’une durée de quatre ans ayant permis de créer dix sites de démonstration dans toute la province de l’Ontario. Ces sites présentent divers nouvelles technologies et pratiques de gestion des terrains relativement à différentes utilisations de la terre, à des sujets liés à la faune et aux priorités en matière d’habitats. Le programme, auquel participent une variété de partenaires, favorise les pratiques d’agriculture durable tout en améliorant la production.

Outils de conservation des parcours indigènes : Projet Passons le mot

Southern Alberta Land Trust Society
En reconnaissance d’un programme d’éducation et de sensibilisation qui aide les grands éleveurs à mettre en œuvre leurs propres activités de gérance et qui fait découvrir aux habitants des villes le rôle environnemental joué par les prairies indigènes et leurs intendants. Ce programme, qui établit une collaboration avec les éleveurs afin de protéger à long terme les grandes terres d’élevage et les habitats fauniques, s’est traduit par des servitudes du patrimoine protégeant 800 hectares de terres.

Operation Grassland Community (Opération Habitat des prairies)
Alberta Fish and Game Association (Association albertaine de la pêche et de la chasse)
En reconnaissance d’un programme local de gérance volontaire et de collaboration directe avec les agriculteurs et les grands éleveurs afin de protéger l’habitat des prairies indigènes. Grâce aux efforts accomplis, plus de 220 propriétaires terriens participent activement à la conservation de 23 000 hectares de prairies. Ce programme de partenariat a recours à une panoplie d’outils de conservation et à des ateliers pour communiquer aux agriculteurs et aux grands éleveurs des renseignements sur divers sujets, comme les servitudes du patrimoine et la planification environnementale à la ferme.

Cows and Fish Program (Programme bétail et poissons)
Alberta Cattle Commission (Commission de l’élevage bovin de l’Alberta)
En reconnaissance d’un programme de partenariat qui aborde la protection des habitats riverains et des cours d’eau d’une manière proactive plutôt que réactive. Les quelque 10 000 personnes qui ont eu vent de ce programme depuis 1992 en ont appris plus sur l’amélioration des zones riveraines, ainsi que sur leurs processus et fonctions écologiques, par l’éducation et la sensibilisation aux possibilités de gestion qui s’offrent aux éleveurs de bétail et à leurs communautés.

Native Rangeland Stewardship Initiative (Conservation des grands pâturages indigènes)
Manitoba Cattle Producers Association (Association des éleveurs de bétail du Manitoba)
En reconnaissance d’un programme, réalisé en association avec des organismes agricoles et de conservation de la faune, qui vise à renforcer l’éthique environnementale et les habitudes d’utilisation durable des terres auprès des éleveurs de bétail. Plus de 1 700 éleveurs ont participé jusqu’à maintenant à ce programme fondé sur des visites guidées, des ateliers, des séminaires et des projets pilotes dans le but de faire connaître des techniques de pacage et d’abreuvement du bétail qui protègent les prairies et la faune indigènes.

Programme Rives vertes
Société protectrice du patrimoine écologique du Canada
En reconnaissance d’un programme qui favorise la conservation des zones riveraines et de leurs habitats en informant les particuliers possédant de grands pâturages au Manitoba sur divers recours et mesures incitatives. Le programme, qui se concentre sur les communications et l’assistance par des partenariats avec des organisations agricoles et des organismes de développement, a permis de clôturer 87 kilomètres de rivages, de mettre en valeur 1 384 hectares d’habitats riverains et d’améliorer 7 384 hectares de pâturages en zone sèche.

Paysage agricole canadien est décerné par Habitat faunique Canada et ses partenaires qui sont le ministère de l’Agriculture et de l’Agroalimentaire du Canada et la Fédération canadienne de l’agriculture.

Site(s) extérieur(s) cité(s) dans cet article :

Alberta Cattle Commission

http://www.cattle.ca/acc/

Alberta Fish and Game Association

http://www.afga.org/

Clubs-conseils en agroenvironnement

http://www.clubsconseils.org

Conseil pour le développement de l’agriculture du Québec (CDAQ)

http://www.cdaq.qc.ca/

Habitat faunique Canada

http://www.whc.org/

Ontario Cattlemen’s Association

http://www.cattle.guelph.on.ca/

Commentaires