Production de fruits et de légumes en 2002

Ottawa (Ontario), 14 février 2003 – Les producteurs de fruits et les producteurs de légumes de partout au pays ont été touchés par de mauvaises conditions climatiques en 2002, le rendement d’un grand nombre de cultures ayant été réduit en raison d’un printemps froid ou d’un été chaud et sec.

Les producteurs ont consacré une superficie de 296 000 acres aux légumes (sauf les pommes de terres) en 2002. Il s’agit d’une diminution de 9 % par rapport à 2001 selon l’Enquête sur les fruits et légumes, qui est menée chaque année auprès de 9 800 producteurs. La superficie totale consacrée aux fruits était estimée à 251 000 acres, en légère diminution.

Les conditions climatiques inhabituelles ont touché deux cultures en particulier. La production de maïs sucré, la plus importante culture de légumes en terme de superficie, a diminué de 11 % pour atteindre 599 millions de livres. L’Ontario et le Québec ont ensemencé près de 90 % de la superficie consacrée au maïs sucré au Canada, soit un peu plus de 79 000 acres.

La production de pommes a régressé de 15 % pour atteindre 909 millions de livres. L’Ontario est la principale province productrice de pommes au Canada, y consacrant 22 000 acres, ce qui représente 36 % du total national de 60 595 acres. Les pomiculteurs de l’Ontario ont connu un printemps inhabituellement froid, ce qui a eu pour effet de réduire leur rendement de 27 %. Leur production s’est établie à 390 millions de livres. Les producteurs du sud de l’Ontario ont été les plus durement touchés, les arbres ayant fleuri plus tôt. La pluie et la neige en avril et en mai ont causé beaucoup de dommage à la floraison.

L’Ontario ensemence un peu plus de la moitié (52 %) de la superficie totale de légumes; le Québec, 33 %; les provinces de l’Ouest, 11 %; et les provinces de l’Atlantique, 4 %.

Les producteurs ont consacré 149 000 acres aux trois principales cultures de légumes, soit le maïs sucré, les pois verts et les haricots. La superficie de ces cultures a diminué de 10 % pour le maïs sucré, de 2 % pour les pois verts et de 8 % pour les haricots.

Les bleuets, les pommes et les raisins ont été les principales cultures de fruits au Canada, la superficie ensemensée étant estimée à 195 000 acres, soit 78 % de la superficie totale de fruits.

La production canadienne de bleuets a diminué de 8 % en 2002 pour atteindre 140 millions de livres. La Nouvelle-Écosse a ensemencé 38 180 des 108 645 acres au pays. Le Québec suivait, ayant consacré 32 375 acres à cette culture.

En 2002, le Québec a vu sa production de bleuets chuter de 25 % en raison du manque de pluie durant la saison de croissance.

La production de raisins partout au Canada a diminué pour s’établir à 148 millions de livres en 2002. Les producteurs ont déclaré avoir consacré 25 750 acres à la culture du raisin. Les producteurs de l’Ontario ont cultivé 69 % de cette superficie, et ceux de la Colombie-Britannique, 28 %.

En Ontario, le temps chaud au cours de l’été a entraîné une baisse de 13 % de la production de raisins. Cependant, la récolte a été d’excellente qualité, et on s’attend à ce que les vendanges de 2002 soient les meilleures connues, particulièrement pour ce qui est des vins rouges. Les producteurs de raisins de la Colombie-Britannique ont déclaré une hausse de 45 % de la production, et la qualité de la récolte était tout aussi excellente.

Site(s) extérieur(s) cité(s) dans cet article :

Statistiques Canada
http://www.statcan.ca/

Commentaires