Reconnaissance technique du programme Lait canadien de qualité

Montréal (Québec), 10 décembre 2003 – Le Conseil d’administration des Producteurslaitiers du Canada a reçu la lettre officielle de l’Agence canadienned’inspection des aliments (ACIA) qui atteste que le programme Lait canadien de qualité (LCQ) « fait la promotion de la production d’aliments salubres au niveau de la ferme et respecte les principes de l’analyse des risques et maîtrise des points critiques (HACCP) définis par le Codex Alimentarius ».

« Les producteurs laitiers canadiens produisent du lait salubre et degrande qualité depuis longtemps », a déclaré Bruce Saunders, deuxième vice-président des Producteurs laitiers du Canada. « Les producteurs sont des chefsde file dans la promotion de pratiques qui donnent l’assurance que le souci desalubrité est omniprésent dans la production du lait. Essentiellement, lesproducteurs participant au programme disent ce qu’ils font, font ce qu’ilsdisent et le prouvent. »

Le programme a un fondement scientifique et suit les principes HACCP, àla ferme lorsqu’il y a lieu et dans la mesure du possible. Le refroidissementet l’entreposage du lait, le nettoyage du matériel de traite etl’administration des médicaments au bétail sont parmi les points que lesproducteurs consignent dans la documentation de leurs pratiques de gestion.

En présentant la lettre aux PLC, M. Warren Smandych, coordonnateurnational du Programme de reconnaissance de la salubrité des aliments à laferme, ACIA, a déclaré : « Vous pouvez être fiers du programme que vous avezmis au point. Il témoigne des efforts positifs que vous faites pour assurer lasalubrité des aliments. L’ACIA est heureuse que vous ayez atteint cet objectifet nous nous réjouissons à la perspective de collaborer avec vous à la phasede mise en oeuvre. »

Bruce Saunders a souligné que cette reconnaissance technique donnera auxproducteurs la confiance dont ils ont besoin pour aller de l’avant avec lamise en oeuvre du programme dans leur ferme. Il a remercié M. Smandych de sontravail acharné et de son appui indéfectible pendant l’examen technique. LeLCQ n’est que le deuxième programme agricole à franchir avec succès leprocessus de l’examen technique.

Le succès de l’examen technique n’aurait pas été possible sans le travailacharné et l’expertise du Comité technique du LCQ, qui est formé d’experts enproduction laitière de toutes les régions du pays. Ces experts ont mis aupoint le manuel de référence des producteurs en s’appuyant sur lesconnaissances scientifiques existantes. Ils continueront de veiller à ce quele programme tienne compte de la recherche et des technologies les plusrécentes, comme les robots de traite.

Site(s) extérieur(s) cité(s) dans cet article :

Agence canadienne d’inspection des aliments (ACIA)
http://www.cfia-acia.agr.ca/

Les Producteurs laitiers du Canada
http://www.producteurslaitiers.org

Commentaires