Relance de l’abattoir Z. Billette de St-Louis-de-Gonzague : une étude de marché sous peu

Salaberry-de-Valleyfield (Québec), 28 novembre 2007 – Après avoir pris connaissance du plan de relance des Abattoirs Z. Billette inc., les membres de la coalition régionale pour le relance de l’abattoir ont obtenu le financement d’une étude de marché ouvrant la voie à la recherche d’investisseurs potentiels.

Cette étude de marché sera financée par le gouvernement du Québec,notamment Emploi-Québec ainsi que par la Confédération des syndicats nationaux(CSN). Les personnes qui mèneront cette étude pourront également compter surle soutien de quelques experts du secteur. Cette étude servira à valider et àraffiner le projet de relance préparé au cours des dernières semaines parl’entreprise.

Il s’agit d’une étape importante pour la relance des activités du seulabattoir de bouvillons au Québec. Pour la coalition régionale, il ne faitaucun doute que ce projet constitue le meilleur scénario possible pourmaintenir au Québec l’abattage de bouvillons, un enjeu de sécurité et desouveraineté alimentaire auquel souscrit le ministre de l’Agriculture desPêcheries et de l’Alimentation, Laurent Lessard.

Consensus régional
Depuis une première rencontre avec le ministre, tenue le 19 septembre, lacoalition a rencontré tous les intervenants impliqués afin d’assurer un plande relance crédible qui soit soutenu par toute la région. La coalition esttoujours convaincue qu’il est possible de réunir, à Saint-Louis-de-Gonzague,les conditions posées par le ministre pour appuyer un projet d’abattoir debouvillons. Ces conditions sont : un montage financier précis, un planstructuré d’approvisionnement en bouvillons ainsi qu’une mise à jour à l’égarddes enjeux environnementaux. Les membres de la coalition souhaitent rencontrerà nouveau le ministre dans les prochaines semaines pour faire le point sur leprojet de relance et sur les différentes démarches qui ont été entreprises.

Les promoteurs du plan de relance l’ont présenté à tous les membres de lacoalition le 5 novembre. La coalition considère que ce projet est réaliste etstructurant pour l’économie régionale. Une étude de marché permettra deraffiner ce portrait. Rappelons que ce plan inclut des ententes négociées avecle syndicat représentant les salarié-es de l’entreprise. La Fédération ducommerce CSN a qualifié ces ententes d’historiques.

Par ailleurs, des travaux techniques sont menés avec les promoteurs afinde compléter le montage financier du plan de relance. Avec en main tous leséléments nécessaires à la réouverture de l’abattoir, la coalition poursuit sespourparlers avec des investisseurs potentiels.

La coalition regroupe des représentants syndicaux de la CSN, le député deBeauharnois, Serge Deslières, le député de Huntigndon Albert De Martin, ladéputée de Beauharnois-Salaberry, Claude De Bellefeuille, le maire deSalaberry-de-Valleyfield, Denis Lapointe, le préfet de la MRC deBeauharnois-Salaberry et maire de Saint-Louis-de-Gonzague, Yves Daoust ainsique des représentants du Centre local de développement (CLD), d’Emploi-Québecet de la Société d’aide au développement de la collectivité (SADC) duSuroît-Sud.

L’abattoir Z. Billette de Saint-Louis-de-Gonzague a fermé ses portes le2 août 2007, entraînant la perte de 287 emplois de qualité et menaçantl’avenir de la filière bovine au Québec.

Site(s) extérieur(s) cité(s) dans cet article :

Confédération des syndicats nationaux
http://www.csn.qc.ca

Ministère de l’agriculture des pêcheries et de l’alimentation du Québec (MAPAQ)
http://www.mapaq.gouv.qc.ca

Commentaires