Valeur des terres : +4,3%

La croissance de la valeur des terres au Canada et au Québec s’est poursuivie au cours de la deuxième moitié de 2011, avec légèrement moins de vigueur que dans les six mois précédents.

Le rapport Valeur des terres agricoles – Printemps 2012 de Financement agricole Canada (FAC) révèle une augmentation de 6,9 % de la valeur des terres à l’échelle du pays dans la deuxième moitié de 2011. Au cours du semestre précédent, l’augmentation s’était chiffrée à 7,4 %.

C’est en Saskatchewan que la hausse moyenne est la plus forte : 10,1 % au cours du deuxième semestre de 2011. L’Ontario suit, à 7,2 %.

L’Ontario fait exception à la tendance générale, puisque la dernière augmentation est plus vigoureuse que celles des six premiers mois de 2011, qui s’établissait à 6,6 %. Selon FAC, les hausses les plus importantes ont été enregistrées dans le sud-ouest et l’est de la province, là où « la demande de terres agricoles a été de loin supérieure à l’offre. »

Source : Financement agricole Canada

Au Québec, la hausse du deuxième semestre de 2011 s’établit à 4,3 %, contre 4,4 % le semestre précédent. Les augmentations ont été observées dans l’ensemble de la province, alors que dans les rapports précédents, la majorité des augmentations étaient observées dans le sud-ouest.

Au Québec, « des augmentations de la valeur des terres agricoles ont été relevées dans le secteur des cultures commerciales, ce que confirment les transactions relatives aux parcelles de terre de toute taille. Pendant cette période de rapport, des transactions foncières ont également été observées chez les producteurs avicoles et laitiers. Le prix des céréales, une demande vigoureuse et la faiblesse des taux d’intérêt ont aussi contribué à ces augmentations », peut-on lire dans le rapport.

Commentaires