Washington appelle ses partenaires économiques à racheter du boeuf américain

Washington (États-Unis), 27 mars 2004 – Les États-Unis ont formellement notifié à leurs partenaires européens que le boeuf américain est désormais un aliment sûr et sain pour la consommation, dans un geste visant à reprendre les négociations pour lever les interdictions pesant sur le boeuf américain après l’épidémie de vache folle.

Dans une lettre envoyée à ses partenaires, le ministère américain de l’Agriculture a détaillé les mesures prises par Washington pour assurer la qualité du boeuf et pour dépister tous les cas de vache folle.

Environ 50 pays n’importent plus de boeuf ou de bétail américain après qu’un cas d’encéphalopathie spongiforme bovine (ESB) eut été signalé en décembre chez une vache dans une ferme de l’Etat de Washington.

« Cette information démontre que toutes les restrictions contre le boeuf américain et les produits bovins peut être levée sans compromettre la sécurité », a déclaré le vétérinaire en chef du département américain de l’Agriculture, Ron DeHaven dans un communiqué publié vendredi.

Source : AP

Commentaires