Westco et Olymel peuvent aller de l’avant avec la construction d’un nouvel abattoir au Nouveau-Brunswick

Saint-François-de-Madawaska (Québec), 8 juin 2009 – Dans une décision rendue, le Tribunal de la concurrence (le “Tribunal”) a rejeté la demande de Nadeau Ferme Avicole Limitée (“Nadeau”) qui visait à contraindre Groupe Westco Inc. (“Westco”) à lui livrer l’ensemble des poulets vivants qu’elle élève malgré l’absence d’entente contractuelle entre les parties à cet égard. Les motifs de la décision du Tribunal sont confidentiels pour le moment et le Tribunal prévoit en émettre une version publique au début du mois de juillet, après consultation avec les parties.

Cette décision signifie que Westco et son partenaire Olymel pourrontaller de l’avant avec leur projet de construction d’un nouvel abattoir dans larégion de Saint-François au Nouveau-Brunswick. Olymel et Westco avaientannoncé, en mars 2008, la conclusion d’un partenariat d’affaires et convenu demettre en commun leur expertise respective dans le but de développer ensembleleurs activités de production, d’abattage, de découpe, de désossage et dedistribution de viande de volaille pour l’ensemble des Maritimes, à partir duNouveau-Brunswick. Westco et Olymel.s.e.c feront connaître l’état d’avancementde leur projet de nouvel abattoir dans les semaines à venir.

Selon le président-directeur général d’Olymel s.e.c., M. Réjean Nadeau,les deux partenaires ont placé beaucoup d’espoir dans ce partenariatd’intégration entre un producteur et un opérateur-transformateur dont lesexpertises sont étendues et complémentaires. “Nous avons toujours cru dans unprojet qui a été conçu dès le départ pour renforcer la filière avicole duNouveau-Brunswick et des Maritimes et qui profitera grandement auxproducteurs, aux travailleurs de l’industrie et en bout de piste, auxconsommateurs. Les délais que nous avons encourus n’ont pas diminué notredétermination à réussir ce qui représente un projet d’affaires porteur etmutuellement avantageux et un investissement d’envergure pour mieux servir nosmarchés”, d’affirmer Réjean Nadeau.

“Nous avons choisi, il y a déjà plusieurs mois, d’investir plus de 30millions $ pour construire un abattoir dans la région parce que nous croyonsnécessaire d’ajouter l’abattage à nos opérations d’élevage si nous voulonsdemeurer efficaces face à la concurrence et être capables d’offrir le meilleurproduit au meilleur prix à nos clients canadiens. La décision du Tribunal vaenfin nous permettre d’aller de l’avant avec cet important projet. Avec notrenouvel abattoir, nous allons créer approximativement 250 nouveaux emplois dansle nord du Nouveau-Brunswick et toute la région profitera de cetinvestissement”, a dit M. Thomas Soucy, le président-directeur général deWestco.

La décision du Tribunal de la concurrence fait écho à une autre décisionrendue par la Commission des produits de la ferme du Nouveau-Brunswick (la”Commission”), qui avait rejeté les demandes faites par Nadeau visant àobtenir en exclusivité tous les poulets élevés au Nouveau-Brunswick. LaCommission avait conclu que, même si Westco ne lui fournissait plus de pouletsvivants, Nadeau serait en mesure d’obtenir, auprès d’éleveurs situés dans lesautres provinces (notamment en Nouvelle-Ecosse et au Québec), le poulet dontelle a besoin pour assurer le fonctionnement de son abattoir.

A propos d’Olymel s.e.c.
Olymel s.e.c. est au Canada un chef de file dans le domaine del’abattage, de la transformation et de la distribution des viandes de porc etde volaille, avec des installations au Québec, en Ontario et en Alberta.L’entreprise emploie au-delà de 10 000 personnes et exporte près de la moitiéde ses ventes, principalement aux Etats-Unis, au Japon et en Australie, ainsique dans une soixantaine d’autres pays. Son chiffre d’affaires est de l’ordrede 2 milliards de dollars cette année, avec une capacité d’abattage et detransformation de 160 000 porcs et 1,7 million de volailles par semaine.L’entreprise commercialise ses produits principalement sous les marquesOlymel, Lafleur, et Flamingo.

A propos de Westco
Groupe Westco Inc. est une société néo-brunswickoise dont le siège socialest situé à Saint-François-de-Madawaska. Issue de la vision communed’expansion de plusieurs producteurs avicoles, l’entreprise est devenue unexemple de réussite et de rentabilité. Westco possède ses propres couvoirs,fermes de reproduction et compagnies de transport en plus d’être l’une desplus importantes organisations de production avicole au Canada. Très engagéesocialement, l’entreprise parraine plusieurs programmes sociaux et contribue àdes levées de fonds dans la communauté.

Site(s) extérieur(s) cité(s) dans cet article :

Olymel
http://www.olymel.com

Westco Ltd.
http://www.westcoag.com/

Commentaires