L’amarante tuberculée fait son apparition dans les Laurentides

Le Réseau d’avertissement phytosanitaire (RAP) a émis un avis sur un premier foyer d’amarante tuberculée dans la région des Laurentides, plus précisément dans la MRC Deux-Montagnes. Il s’agit de la première mention de l’amarante tuberculée dans cette région, les autres cas ayant été répertoriés principalement en Montérégie et un au Centre-du-Québec, note le RAP.

Contrairement aux autres foyers,  ce cas d’amarante tuberculée a été retrouvée dans un champ de maïs grain sur une ferme qui produit principalement des cultures maraîchères. “Il s’agit de la première mention au Québec de cette mauvaise herbe sur une ferme maraîchère”, une situation qui “montre que la mauvaise herbe a une grande capacité d’adaptation aux cultures et qu’elle n’est pas confinée seulement aux grandes cultures”. L’Ontario a vécu une situation similaire l’an dernier avec deux premiers cas en productions maraîchères, soit dans le poivron et dans le haricot. Ce cas fait dire au Réseau qu’il “importe donc à tous de garder l’œil ouvert”.

Le bilan s’élève maintenant à 12 populations dans la province (2 en Montérégie-Est, 8 en Montérégie-Ouest, 1 au Centre-du-Québec et 1 dans les Laurentides). Jusqu’à maintenant, les populations d’amarante tuberculée ont montré de la résistance aux herbicides des groupes 2, 5, 9 et 14, chaque population ayant au moins 2 résistances simultanément.

Si vous suspectez la présence d’amarante tuberculée dans un champ, vous pouvez vous inscrire au Plan d’intervention pour lutter contre l’amarante tuberculée au amarantetuberculee.ca et envoyer un échantillon au LEDP afin de confirmer l’identification et de procéder gratuitement à la détection de la résistance. Le plan offre un encadrement agronomique aux producteurs qui sont aux prises avec l’amarante tuberculée. Il offre aussi une compensation financière pour les différentes dépenses qu’engendre son contrôle lors de l’année de découverte.

à propos de l'auteur

La référence en nouvelles technologies agricoles au Québec.

Le Bulletin des agriculteurs

Fondé en 1918, Le Bulletin des agriculteurs traite des tendances, des innovations et des dernières avancées en matière de cultures, d’élevages et de machinisme agricole dans le but de faire prospérer les entreprises agricoles d’ici.  

Articles récents de Le Bulletin des agriculteurs

Commentaires