Maïs: quelle est la meilleure fertilisation pour strip till?

Le projet de recherche sur la fertilisation en stip till en est à sa troisième année en 2021

Maïs: quelle est la meilleure fertilisation pour strip till?

Le strip till gagne en popularité. Il offre aux producteurs de maïs à la fois les avantages d’un travail réduit et d’un travail de sol conventionnel. Un projet de recherche a été initié en 2019 en Ontario pour répondre aux questionnements concernant le placement des fertilisants en phosphore (P) et en potasse (K) ainsi que la meilleure période d’application. 

Ben Rosser du ministère de l’Agriculture de l’Ontario (MAAARO) a présenté récemment les résultats des deux premières années d’une étude de trois ans. D’abord, il est important de mentionner que les sites choisis (cinq sites en 2019 et cinq sites en 2020) devaient avoir une fertilité faible pour être en mesure de détecter des niveaux de réponse de la culture de maïs à des quantités de fertilisants relativement modestes. L’interprétation des résultats doit en tenir compte. 

Une dose de 67 kg/ha (60 lb/acre) P2O5 et 67 kg/ha (60 lb/acre) K2O a été appliquée à la volée au printemps avant le semis. En moyenne sur les dix sites années, un avantage de rendement de 15,6 bo/acre ou 980 kg/ha a été mesuré. Six sites ont eu une réponse positive à la fertilisation.  

Une augmentation moyenne de 6,7 bo/acre (420 kg/ha) a été observée lorsque le fertilisant est placé en bande dans la zone de strip till par rapport à une application à la volée et incorporé sur toute la surface. Quatre de ces sites ont démontré une réponse positive. Des recherches antérieures en Ontario ont démontré que le placement trop profond des fertilisants (plus de 15 cm) ne procurait pas un effet démarreur pour la culture. Pour ce projet, la profondeur choisie a donc été de 10 cm pour atteindre un certain équilibre : assez près de la semence pour l’effet démarreur, mais assez loin pour éviter les risques de brûlures des semences ou jeunes plantules. 

Pour une efficacité optimale, il serait idéal d’appliquer tous les fertilisants P et K lors du passage de la machine du strip till et ainsi éliminer la nécessité d’ajouter ces éléments au planteur.  Il faut rappeler que tous les traitements ont reçu 34 kg/ha d’azote en bande au semis et la balance de l’azote a été appliquée en post-levée. 

Les résultats obtenus n’ont démontré aucun effet significatif sur le rendement lorsque 50 % de la dose de P et de K est appliquée à l’automne et l’autre 50 % en démarreur au printemps lors du semis par rapport à une seule application à l’automne.  

Finalement, est-il préférable d’appliquer le P et le K avec le strip till à l’automne ou au printemps ? Les résultats obtenus indiquent un avantage moyen de 5 bo/acre (313 kg/ha) pour les applications au printemps, mais sont très variables selon les sites.

Le projet en est à sa troisième année en 2021. Il sera intéressant d’étudier si la tendance se maintient.

Source : MAAARO, Crop advances 2021

à propos de l'auteur

La référence en nouvelles technologies agricoles au Québec.

Le Bulletin des agriculteurs

Fondé en 1918, Le Bulletin des agriculteurs traite des tendances, des innovations et des dernières avancées en matière de cultures, d’élevages et de machinisme agricole dans le but de faire prospérer les entreprises agricoles d’ici.  

Articles récents de Le Bulletin des agriculteurs

Commentaires