À l’ère des contrôleurs intelligents: le Genius de Monitrol

Les bâtiments d’élevage sont maintenant dotés de véritables ordinateurs qui peuvent contrôler à peu près tout: ventilation, chauffage, éclairage, alimentation, abreuvement, alarmes et même les données d’élevage.

Dans une série de trois articles, découvrez les caractéristiques de trois contrôleurs intelligents testés par trois producteurs. Dans ce premier article, apprenez ce que Mathieu Brodeur pense de son expérience avec le Genius de Monitrol.

Au fil des ans, Mathieu Brodeur a beaucoup contribué à améliorer le produit Genius.

Au fil des ans, Mathieu Brodeur a beaucoup contribué à améliorer le produit Genius.

Même si Mathieu Brodeur et son frère Ghislain ont chacun leur entreprise de production de poulets à griller à Saint-Alphonse-de-Granby, c’est ensemble qu’ils les gèrent et qu’ils prennent leurs décisions. Ils ont ainsi installé des contrôleurs Genius de la compagnie Monitrol dans six de leurs neuf poulaillers depuis trois ans. Les autres poulaillers seront équipés cet automne avec cette même tech- nologie. «Ce que j’aime, c’est la rapidité d’information », explique Mathieu Brodeur. Sur un appareil, il peut voir ce qui se passe dans les autres poulaillers. Il peut aussi consulter son système Genius à distance en utilisant la plateforme informatique FarmQuest, par un téléphone intelligent, une tablette électronique ou encore un ordinateur. La plateforme est toutefois limitée par la rapidité du réseau Internet.

L’élément que Mathieu Brodeur aime le plus, c’est que le système lui permet de créer ses propres analyses de données. «Toutes les statistiques d’élevage peuvent être analysées », dit-il. Le système génère un certain nombre de données, comme l’historique de consommation de moulée et d’eau, de température… «Et si la donnée n’est pas dans le système, je peux l’éditer par une fonction mathématique », explique-t-il. Le meilleur exemple est la quantité de moulée. Dans ses poulaillers, Mathieu Brodeur n’a pas de balance à silo. Cet équipement installé sous les pattes des silos de moulée permet de savoir combien de moulée il y a dans le silo à tout moment. La donnée est communiquée au contrôleur. Cela permet au producteur de savoir précisément quand il manquera de moulée. La donnée peut même être communiquée en temps réel à la meunerie qui peut ainsi mieux gérer ses livraisons de moulée. Malgré l’absence de balances à silos, Mathieu Brodeur peut quand même savoir où en est son inventaire de moulée grâce à la formule mathématique qu’il a programmée dans son système : quantité de moulée livrée – quantité servie = moulée restante.

Le système FarmQuest lui permet aussi de connaître le coût de chauffage par kilogramme de gain cumulé ou journalier. Ce n’est pas le coût le plus élevé dans un élevage, mais comme dit Mathieu Brodeur, «chaque petit détail compte». «4¢/kg, c’est quand même important sur le profit qu’il reste», dit-il. Avec la plateforme FarmQuest, Mathieu Brodeur peut avoir une vue par poulailler ou pour l’ensemble des poulaillers.

Selon Sylvain Perron, responsable du développement commercial et superviseur technique chez Monitrol, Mathieu Brodeur maîtrise très bien le système Genius et la plateforme. Au fil des années, il a contribué à l’améliorer grâce à ses commentaires et à ses demandes faites à Monitrol. C’est le cas notamment de la fonction «modes». Par exemple, il est dorénavant possible d’appuyer sur une seule touche pour demander au contrôleur de préparer le poulailler à l’arrivée des poussins ou encore de le préparer au chargement des poulets à griller. La lumière, la température, l’humidité, la moulée, l’eau… Tout est alors programmé automatiquement.

Monitrol est basée à Boucherville et est spécialisée dans les contrôles depuis 28 ans. Genius est son produit qui permet un accès par Internet. Les contrôleurs convention- nels sont toujours disponibles.

À lire également:

À l’ère des contrôleurs intelligents: le Maximus

À l’ère des contrôleurs intelligents: le Edge de AP-Cumberland

Une balance à poulet qui prédit le poids

 

à propos de l'auteur

Agronome et journaliste

Marie-Josée Parent couvre les productions laitière, bovine, avicole et porcine au Bulletin des agriculteurs.

Commentaires