Comment bien alimenter les vaches laitières?

Trevor De Vries, professeur au Département des biosciences animales de l'Université de Guelph.

Trevor De Vries, professeur au Département des biosciences animales de l’Université de Guelph.

Le fait de connaître le comportement des vaches laitières lorsqu’elles s’alimentent et quand elles ruminent nous aide à les garder en santé, efficientes et productives. Voici quelques aspects soulignés par le professeur Trevor De Vries, du Département des biosciences animales de l’Université de Guelph, en Ontario. Trevor De Vries a présenté une conférence intitulée Comprendre comment les bovins laitiers mangent et ruminent pour optimiser leur santé et leur production lors du Symposium sur les bovins laitiers organisé par le Centre de référence en agriculture et agroalimentaire du Québec (CRAAQ).

  1. Plusieurs petits repas
Le moment de servir l'aliment, la taille des particules et le nombre de repas sont importants.

Le moment de servir l’aliment, la taille des particules et le nombre de repas sont importants.

« Il est important de donner plusieurs petits repas », insiste Trevor De Vries. Une vache qui consomme plusieurs petits repas sécrète beaucoup plus de salive qu’une vache mange seulement deux gros repas. Cela amène une stabilité ruminale et diminue le risque d’acidose ruminale. C’est d’ailleurs ainsi que la vache se nourrit lorsqu’elle vit au pâturage.

  1. Quand mangent-elles?

« La meilleure façon d’amener les vaches à manger, c’est de leur servir un nouvel aliment », explique Trevor De Vries. Il a étudié le comportement des vaches en stabulation libre et il s’est rendu compte que ce n’était ni l’heure, ni la traite qui stimulait les vaches à manger, mais bien la présence d’un nouvel aliment. Il recommande aussi de pousser l’aliment devant la vache pour qu’elle ait toujours de quoi manger. Mais attention! Si les vaches se lèvent quand l’aliment est repoussé, c’est qu’elles ont manqué de nourriture, ce qui ne devrait pas être le cas. L’augmentation du nombre de repas a aussi une incidence sur la composition du lait. Plus il y a de repas, plus le lait est riche en gras.

  1. Attention au tri!

Même si on sert une RTM aux vaches, celles-ci trient leurs aliments car elles préfèrent les grains. Or, les recherches ont démontré que le taux de gras diminue lorsqu’il y a un tri effectué par les vaches. De plus, la production laitière diminue lorsqu’il y a davantage de particules fines dans la ration.

  1. Favoriser la rumination

Lorsque les vaches mangent, elles diminuent leur rumination. Or, puisque la vache est un ruminant, elle a besoin de la rumination pour bien digérer les aliments et produire plus de lait. Les vaches ruminent principalement la nuit, mais aussi le jour lorsqu’elles sont couchées, soit lorsqu’il n’y a pas d’activité comme la traite ou l’alimentation. Sur ce, le confort de la logette est essentiel.

 

 

 

à propos de l'auteur

Agronome et journaliste

Marie-Josée Parent

Marie-Josée Parent couvre les productions laitière, bovine, avicole et porcine au Bulletin des agriculteurs.

Commentaires