Les questions les plus fréquentes concernant la synchronisation

En production vache-veau, est-ce que les vaches synchronisées vêlent toutes en même temps? Et combien de taureaux dois-je prévoir pour les retours en chaleur?

Voilà les deux questions que le directeur division bovins de boucherie au Centre d’insémination artificielle du Québec, Pierre Desranleau, se fait le plus souvent poser. Voici ses réponses, tel qu’exposé dans le groupe Facebook Génétique Bovine Québec

  1. Est-ce qu’elles vêleront toutes en même temps ?

Non. Les vêlages s’étaleront sur 2 à 3 semaines. La journée la plus occupée comptera entre 10 et 15 % des naissances, soit 5 à 8 veaux dans le cas où 50 femelles deviendraient gestantes la même journée.

  1. Combien doit-on prévoir de taureaux pour les retours ?

On recommande 1 taureau par 50 femelles synchronisées (Rick Funston, Université du Nebraska). Ce ratio est basé sur un taux de réussite conservateur de 50% avec l’I.A. de façon à s’assurer d’avoir un nombre suffisant de taureaux pour les reprises.

Par exemple, pour 100 femelles inséminées la même journée avec un taux de réussite de 50 à 60%, nous aurions besoin de 2 taureaux pour se partager les 40 à 50 vaches et taures qui n’auront pas «collé».

Fait intéressant, ce ratio (1:50) permet d’obtenir le même taux de gestation final que si on le doublait (1:25). Cette situation est due au fait que les retours en chaleur s’étalent sur 3 à 4 jours et qu’un taureau expérimenté (2 ans et plus) ayant une bonne libido peut accoupler 6 à 8 femelles par jour. Évidemment, on suggère dans un tel scénario que le pâturage utilisé pour les reprises soit de superficie limitée.

 

à propos de l'auteur

Commentaires