Un plancher hydraulique sous la truie diminue le nombre de porcelets écrasés

Capture d’écran 2015-07-29 à 10.09.21L’installation d’un plancher hydraulique sous la truie en cage de mise-bas permet de diminuer le nombre de porcelets écrasés. Le plancher sous la truie se soulève chaque fois qu’elle veut boire ou manger.

Le producteur Carl-Josef Detert, propriétaire de la ferme Detert, située à Gronau en Allemagne, s’est laissé convaincre en 2013 d’installer le plancher hydraulique lorsqu’il a voulu augmenter le troupeau de 400 à 650 truies et et qu’il ont voulu remplacer des cages de mise-bas âgées.

Avantages

Dans une vidéo produite par le site Internet PigProgress, Carl-Josef Detert explique qu’après deux lots complets de mise-bas, il a obtenu 0,4 à 0,5 porcelets sevrés de plus par truie, ou si vous préférés de porcelets écrasés de moins.

Ce système permet aussi de diminuer la surveillance durant les premiers jours suivants la mise-bas. De plus, le sol peut-être soulevé durant la vaccination des porcelets. Il est en effet plus facile de prendre les porcelets lorsqu’ils ne sont pas sous l’abri de la truie.

Fonctionnement

Des capteurs au-dessus de la truie se soulèvent lorsque la truie se lève, ce qui actionne le mécanisme de levage du plancher. La truie se retrouve alors à 25 à 30 centimètres du sol. Lorsqu’elle a fini de boire et manger, et qu’elle se recouche, le plancher redescend. Les porcelets ont alors à nouveau accès aux tétines.

Le fabricant de ce plancher est la compagnie néerlandaise Nooyen. Le distributeur des produits de cette compagnie au Québec est Les Industries et équipements Laliberté.

Puisqu’une image vaut mille mots, regardez la vidéo sur le site de PigProgress.

à propos de l'auteur

Agronome et journaliste

Marie-Josée Parent couvre les productions laitière, bovine, avicole et porcine au Bulletin des agriculteurs.

Commentaires