Nouveau vaccin contre l’iléite chez le porc

Merck Santé animale vient de lancer un vaccin contre l’iléite causée par Lawsonia intracellularis. Porcilis Ileitis est le premier vaccin injectable disponible pour combattre cette maladie. Son autre grande particularité est la durée d’immunité plus longue que l’autre vaccin disponible sur le marché.

Le vaccin est administré en une seule dose par voie intramusculaire à des porcelets dès l’âge de trois semaines. Il offre une protection minimale de 20 semaines, soit 13 semaines de plus que le vaccin administré dans l’eau de boisson actuellement offert sur le marché.

L’iléite est une maladie affectant le petit intestin. Elle perturbe de manière importante la santé et les performances des porcs. Elle réduit le gain de poids moyen quotdien de 38% et la conversion alimentaire de 27%, selon une étude menée par le Dr Marie-Anne Paradis, de la compagnie Elanco.

Effets bénéfiques

Porcilis ileitis aide à maîtriser l’iléite, aide à réduire la colonisation par L. intracellularis et aide à réduire la durée de l’excrétion fécale.

« Les études d’homologation ont démontré que le vaccin diminue l’importance des lésions et réduit l’excrétion de bactéries », explique le vétérinaire Sylvain Drapeau, du service de soutien technique de Merck Santé animale. Des études d’effets sur les performances des animaux devrait suivre. Toutefois, puisque l’importance des lésions diminue, les spécialistes de la compagnie s’attendent à une amélioration des performances.

Selon Sylvain Drapeau, l’iléite est une des maladies importantes en production porcine. Moins spectaculaire que d’autres maladies comme le SRRP, mais tout de même importante au point de vue économique. Le fait que le vaccin soit injectable permet de s’assurer que chaque porcelet a reçu une pleine dose, contrairement à une vaccination dans l’eau de boisson qui est plus variable.

Un site internet est à la disposition des éleveurs et de leur vétérinaire: www.porcilis.ca

à propos de l'auteur

Agronome et journaliste

Marie-Josée Parent

Marie-Josée Parent couvre les productions laitière, bovine, avicole et porcine au Bulletin des agriculteurs.

Commentaires