Petits fruits : un 4e livre de recettes par Jean-Paul Grappe

Montréal (Québec), 19 mai 2005 – L’Institut de tourisme et d’hôtelleriedu Québec (ITHQ) et Les Editions de l’Homme sont heureux d’annoncer lelancement de «Petits fruits», le dernier livre de Jean-Paul Grappe, chefémérite et professeur de cuisine à l’ITHQ. Originaire de Dijon, en France, M.Grappe porte la toque de chef cuisinier depuis 1956 et enseigne la cuisinespécialisée à l’Institut depuis plus de 20 ans.

Bien plus qu’un simple livre de recettes, cet ouvrage nous fait voyager dans le temps et l’espace, de l’immensité du territoire québécois où les Autochtones mariaient déjà gibier et petits fruits, jusqu’aux confins de la Mer morte où le premier palmier-dattier fut cultivé par des hommes il y a six mille ans. Abondamment illustré de dessins et de photos, «Petits fruits» c’est146 pages de délices salés et sucrés comptant 78 recettes succulentesutilisant 18 sortes de petits fruits sauvages pour la plupart.

Pintade aux Quetsches (prunes), côte de sanglier aux groseilles, crêpesaux cerises de terre, sans oublier le vin de fruits secs et la soupe degrenouille aux plaquebières, … autant de compositions simples et inventivesqui figurent dans cet ouvrage à saveur authentiquement québécoise. Nul douteque cette publication exceptionnelle connaîtra un véritable succès tant auprèsdes amateurs de bonne chère que des chefs et des cuisiniers en herbe.

«Petits fruits» est le 4e titre de M. Grappe. Si cet ouvrage suit lestraces des autres membres de la famille, il devrait aller loin. En effet, sonprécédent, Basilic, thym, coriandre et autres herbes, lancé en 2003, a étéprimé à l’occasion de trois compétitions, dont deux à l’échelleinternationale. Pour sa part, Gibier à poil et à plume, publié en 2002, aremporté la médaille d’or du concours Culinary Book Awards 2003, remis parCuisine Canada, une association regroupant des professionnels culinaires departout au pays. Le premier-né de la famille est sorti en 1997 sous le titrePoissons, mollusques et crustacés.

Avec l’édition de huit livres liés aux arts de la table, l’ITHQ peut êtrefier de son rôle d’ambassadeur du savoir-faire québécois dans ce domaine. Enoutre, plusieurs de ses enseignants collaborent à des revues professionnellesou à des magazines grand public, contribuant ainsi à diffuser leur expertiseauprès du grand public.

Site(s) extérieur(s) cité(s) dans cet article :

Institut de tourisme et d’hôtellerie du Québec (ITHQ)
http://www.ithq.qc.ca/


Commentaires