Compaction: action, réaction!

Le CRAAQ a diffusé récemment un webinaire animé par l’agronome Louis Robert, conseiller expert en grandes cultures, à la direction régionale de la Montérégie-Est du MAPAQ. La présentation appelée ” La caractérisation des propriétés physiques et biologiques du sol par la méthode des profils de sol : approche suggérée” visait à démontrer une approche à […] Lire la suite



Un système racinaire bien développé. L’objectif, c’est d’obtenir une masse racinaire d’une bonne circonférence, présentant au centre un dégagement de la grosseur d’un poing. Cette répartition des racines permet au plant de maïs d’exploiter toute la fertilité du profil de sol. De plus, elle isole le plant des excès de chaleur ou de sécheresse.

De la verse causée par la chrysomèle?

Pour avoir une réponse fiable, il faut réaliser un dépistage des larves au printemps… et le combiner à un test de compaction

La présence de plants en col d’oie ou versés dans les champs combinée à l’abondance de chrysomèles incitent les producteurs à croire que cet insecte est le responsable du problème. Un agronome invite plutôt à la prudence.









Un nouvel outil pour évaluer le risque de compaction

Un producteur veut acquérir un planteur à maïs, mais il hésite entre deux modèles. Il veut choisir le modèle le moins susceptible de causer de la compaction. Un planteur moderne de 24 rangs chargé de semence peut avoir une charge par essieu approchant des 20 tonnes. Il existe maintenant un modèle informatique qui permet de […] Lire la suite

Les dégâts dus aux passages des roues affectent grandement le rendement des fourrages

*Avec la première coupe qui bat son plein, il est certain qu’il faut circuler avec des équipements lourds dans les champs afin de récolter le fourrage. Mais contrairement aux systèmes d’ensilage préfané, où le fourrage est entièrement enlevé un jour ou deux après la coupe, il faut un plus grand nombre de passages de la […] Lire la suite