Conjuguer travail minimum et cultures intercalaires

Conjuguer travail minimum et cultures intercalaires

«C’est surtout sur le coût de production que ça a paru»

Qu’est-ce qu’on peut faire de mieux comme travail du sol? Un producteur raconte comment il a fait évoluer ses pratiques culturales au fil des ans en délaissant, notamment, le labour au profit du travail minimum et aux cultures intercalaires.

Peter Johnson encourage les producteurs à garder l’esprit ouvert, citant une étude selon laquelle 27% du rendement d’une culture repose sur l’habileté du producteur.

Blé : les clés du rendement

27% du rendement d’une culture repose sur l’habileté du producteur

Peter Johnson est considéré comme LE spécialiste des céréales en Ontario. L’agronome se questionne à fond sur les moyens de maximiser le rendement dans le blé. Voici certains éléments-clés à prendre en considération.


Le bio et le local, plus écologiques?

Le bio et le local, plus écologiques?

L’agriculture biologique et locale est-elle vraiment plus écologique que l’agriculture conventionnelle? Pas selon Serge-Étienne Parent, professeur en génie agroenvironnemental à l'Université Laval. Le chercheur donnera une conférence sur le sujet cette semaine dans le cadre du Rendez-vous végétal.

« Des bons coups au champ »

« Des bons coups au champ »

Quatre producteurs ont témoigné de leurs bons coups dans le cadre du dernier Rendez-vous végétal

Une nouveauté a soulevé un vif intérêt au dernier Rendez-vous végétal, qui s’est tenu le 12 février à Saint-Hyacinthe. Les organisateurs ont présenté quatre courtes vidéos où des producteurs font état d’un de leurs «bons coups au champ». Regardez les vidéos.


Selon Missy Baeur, 300 boisseaux (18,8 t/ha) est un objectif réalisable.

Missy Bauer est au Québec

La réputée chercheuse sera à Saint-Hyacinthe le 6 février lors du Rendez-vous végétal.

Agronome, consultante indépendante en grandes cultures, chercheuse, Missy Baeur est au Québec. Elle donnera ses secrets pour atteindre 300 boisseaux de maïs lors du Rendez-vous végétal le 6 février prochain à Saint-Hyacinthe.

Simon Brière de la firme R.J. O’Brien & Associés Canada inc

Rendez-vous végétal 2018, un autre succès

Déjà rendu à sa 10e édition, le Rendez-vous végétal constitue un événement phare du calendrier agricole. Les organisateurs ont offert aux quelque 470 participants un programme de conférences aligné sur les grandes priorités de l’heure en grandes cultures. Les conseillers Stéphanie Brazeau et Martin Hébert, du Groupe ProConseil, ont décrit comment une connaissance fine du coût de production peut aider à accroître la rentabilité d’une culture.