Aider les agriculteurs et les entreprises agricoles à adopter des technologies propres pour réduire leurs émissions et améliorer leur compétitivité

L'accès à du financement aidera à évoluer vers une économie à faibles émissions de carbone

Aujourd’hui, dans le cadre de la Semaine canadienne de l’environnement, la ministre de l’Agriculture et de l’Agroalimentaire, l’honorable Marie-Claude Bibeau, a communiqué les détails du nouveau Programme des technologies propres en agriculture doté d’un financement de 165,7 millions de dollars.

En vertu de ce programme, les agriculteurs et les entreprises agricoles auront accès à du financement pour les aider à développer des technologies propres et à adopter les plus récentes technologies propres afin de réduire leurs émissions de gaz à effet de serre (GES) et d’améliorer leur compétitivité. Ce financement les aidera à évoluer vers une économie à faibles émissions de carbone en mettant l’accent sur trois domaines prioritaires : l’énergie verte et l’efficacité énergétique, l’agriculture de précision et la bioéconomie.

Le nouveau programme comporte deux volets de financement :

Le volet d’adoption appuiera l’adoption de technologies propres, en accordant la priorité à celles qui contribuent grandement à réduire les émissions de GES. Les bénéficiairesadmissibles auront accès à des contributions non remboursables pour les projets d’un coût total d’au moins 50 000 $. Agriculture et Agroalimentaire Canada contribuera jusqu’à concurrence de 50 % pour les projets avec les bénéficiaires qui sont des organisations à but lucratif et jusqu’à concurrence de 75 % avec les bénéficiaires qui sont des organisations sans but lucratif. Ce volet de financement s’étendra sur cinq ans, soit de 2021 à 2026, et allouera 50 millions de dollars aux agriculteurs de partout au Canada précisément pour financer l’achat de séchoirs à grains à plus grande efficacité énergétique, et 10 millions de dollars pour alimenter les exploitations agricoles avec de l’énergie propre et diminuer leur consommation
de diesel.

Le volet de recherche et d’innovation, soutiendra l’innovation préalable à la mise sur le marché, notamment la recherche, le développement, la démonstration et commercialisation et la démonstration de technologies propres en agriculture. Les bénéficiaires admissibles auront accès à des contributions non remboursables et remboursables jusqu’à 2 millions de dollars pour leurs projets, normalement selon une formule de partage des coûts de 50-50 avec Agriculture et Agroalimentaire. Ce volet de financement s’étendra sur sept ans, soit de 2021 à 2028.

Le processus à deux étapes pour la réception des demandes de financement commencera plus tard au cours du présent mois. Les bénéficiaires admissibles pour les deux volets sont les organisations à but lucratif, les organisations sans but lucratif et les groupes autochtones. Agriculture et Agroalimentaire Canada estime que ce programme a le potentiel de réduire jusqu’à 1 mégatonne de gaz à effet de serre (équivalent dioxyde de carbone) dans l’atmosphère de la Terre.

Le plan climatique renforcé du gouvernement du Canada soutient le développement et l’adoption de pratiques et de technologies plus propres qui réduisent davantage les émissions de GES et protègent les terres, l’eau et l’air dont dépendent les agriculteurs pour la durabilité à long terme de leurs pratiques.

à propos de l'auteur

Commentaires