Ail des bois : commerce illégal et cueillette réglementée

Joliette (Québec), 18 juin 2002 – La Société de la faune et des parcs du Québec et le ministère de l’Environnement du Québec, région de Lanaudière, rappellent que le commerce de l’AIL DES BOIS est interdit au Québec et que sa récolte est réglementée.

Au cours des dernières semaines, les agents de protection de la faune de
la Société ont porté une attention particulière à la cueillette de l’ail des

bois en milieu naturel. Cette plante sauvage, qui est en déclin au Québec, a
été déclarée espèce vulnérable en vertu de la Loi sur les espèces menacées ou
vulnérables et sa récolte n’est autorisée qu’en petite quantité; la limite est
fixée à 200 grammes par personne par année, soit l’équivalent de CINQUANTE
(50) BULBES.

En cas d’infraction à la Loi, les amendes prévues sont de 500 $ à 20 000 $ pour les particuliers et de 1000 $ à 40 000 $ pour les entreprises.

Au printemps 2002, dans la région de Lanaudière, une vingtaine
d’individus ont été interceptés par les agents de protection de la faune du
bureau de Joliette, avec en leur possession plus de 16 000 bulbes d’ail des
bois en surplus de la limite permise.

Plusieurs sentences ont déjà été prononcées à la suite des opérations de

surveillance effectuées l’an dernier et des contrevenants se sont vu imposer
des amendes élevées, puisque celles-ci sont déterminées en fonction du nombre
de bulbes d’ail des bois trouvés en leur possession.

Les bulbes saisis ont été réintroduits dans les érablières de la région
dans le cadre du programme « SEMAIL » parrainé par le Biodôme de Montréal, avec
la collaboration des agents de protection de la faune de la Société.

Toute personne ayant été témoin de cueillette abusive ou de commerce
d’ail des bois peut signaler l’incident de façon confidentielle à S.O.S.
Braconnage, au numéro 1 800 463-2191.

Site(s) extérieur(s) cité(s) dans cet article :

Société de la faune et des parcs du Québec

http://www.fapaq.gouv.qc.ca

Commentaires